Nelson Mandela est mort : grandeur, gravité et légèreté entre le Web et Twitter

Régulations
mort-nelson-mandela-reactions-web

Nelson Mandela s’est éteint. Sur Twitter, les réactions à chaud varient entre solennité et fantaisie. Sur le Web, le projet Google de numérisation des archives du Nelson Mandela Centre of Memory demeure une référence.

L’annonce du décès de Nelson Mandela a un impact universel, au regard du parcours et de la personnalité de l’ancien avocat membre de l’ANC qui a été emprisonné 27 ans par le régime d’apartheid (ségrégation raciale) en Afrique du Sud et qui est devenu à sa libération le Premier président noir du pays.

Jeudi soir, vers 23h00, les premières informations tombent sur la mort de cette icône du XXème siècle. Sur Internet, la fiche Wikipedia de Nelson Mandela (française et anglaise) est réactualisée en moins d’une demi-heure.

Le compte officiel Twitter de la Fondation Nelson Mandela (@NelsonMandela) délivre un dernier message (traduit en plusieurs langues dont le français) en hommage à ce bienfaiteur de l’humanité Prix Nobel de la Paix en 1993 : “La mort est inévitable. Quand un homme a fait ce qu’il considérait être son devoir envers son peuple&son pays, il peut reposer en paix”.

Les premières réactions de la planète Web tombe. Ainsi, Eric Schmidt, Président de Google, commente sur sa page Google Plus en reprenant une citation de Nelson Mandela en deuxième partie: “In awe of all that Nelson Mandela did to push forward humanity. “It always seems impossible until it’s done.” (traduction en français à chaud : “A la lumière de tout ce que Nelson Mandela a réalisé pour faire avancer l’humanité. ‘Cela paraît toujours impossible, jusqu’à ce que ce soit fait’).

Via Facebook, Fleur Pellerin, ministre de l’Economie numérique, apporte sa contribution : “Plus que jamais, porter haut cet idéal d’égalité et de fraternité que Mandela a toute sa vie incarné.”

En revenant sur Google, signalons le travail remarquable que Google a réalisé en collaboration avec le Centre de la Mémoire Nelson Mandela (Nelson Mandela Centre of Memory, NMCM).  Les archives numériques de Nelson Mandela sont disponibles sur Internet depuis mars 2012. L’Institut culturel de Google a contribué à la préservation et à la numérisation de milliers de documents d’archives, de photographies et de vidéos à son sujet.

Grandeur et décadence sur le Net. Alors que le monde est sous le choc, ça commence à dériver sur Twitter avec un faux tweet attribué à Paris Hilton, qui en hommage à Nelson Mandela, qui aurait balancé ce message : “RIP Nelson Mandela. Your ‘I have a dream’ speech was so inspiring. An amazing man” (Traduction à chaud en français : “Repose en paix Nelson Mandela. Ton discours ‘I Have a Dream’ était si inspirant. Un homme incroyable”). On repère tout de suite la confusion avec le discours prononcé par Martin Luther King. Mais le tweet qui contorsionne l’Histoire ne provient pas de Paris Hilton, révèle Melty Buzz. Il s’agit d’un fake du compte Twitter parodique @DeletedTweets.

Autre gaffe de la nuit repéré via le très officiel hashtag #RIPNelsonMandela : comment Nelson Mandela est confondu avec l’acteur Morgan Freeman sur le Net (toujours via le canal Melty Buzz).

Tous les médias en ligne français prennent logiquement le relais au regard de l’actualité brûlante de la nuit.  D’où cette réflexion décalée de Cyrille de Lasteyrie (‏@Vinvin sur Twitter) fidèle à lui-même. “C’est incroyable tous ces hommages et articles sur Mandela dégainés à 1000 à l’heure ! On dirait une course de spermatozoïdes.”

Mais, de manière plus raisonnable, Tariq KRIM revient à l’essentiel en deux tweets : “Je suis triste” et “Mandela Day, Simple Minds”. Et, au regard de notre génération, c’est certainement l’hommage vidéo le plus vibrant (via YouTube).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur