Net-atHome 2005 : UPnP fait l’unanimité

Mobilité

Au Japon, en Europe, aux Etats-Unis et ailleurs, le dénominateur commun pour la maison numérique est la technologie Universal Plug and Play.

La plupart des intervenants du salon Net-atHome 2005 amenés à définir leurs technologies ou projets dans une zone technique de la maison ont fait appel à la technologie Universal Plug and Play (UPnP) pour démontrer leur parfaite intégration. Ryuho Narita, responsable du développement des Home Appliances chez Toshiba, membre du consortium domotique japonais Echonet, a ainsi montré comment UPnP va servir à interfacer de nombreux nouveaux équipements dans l’environnement Echonet.L’UPnP Forum, représenté par Jean-François Mulé, vice-président des services et technologies chez Cablelabs a complété le tableau en présentant l’état d’avancement de cette technologie et les projets de spécifications en cours. Supportée par ses sept membres du conseil (Intel, Microsoft, Nokia, Philips, Samsung, HP et Echelon) et plus de 66 autres sociétés, l’UPnP fait l’unanimité car cette technologie est basée sur le réseau IP, mais aussi parce qu’elle se soucie de rendre l’ajout de périphériques dans l’environnement domestique le plus simple possible.L’UPnP était également au coeur de ce que présentait Philippe Michel, président et fondateur de la société française Digital Home Concept sur son stand : une solution de contrôle, pilotage et surveillance au travers d’une application qui, notamment, s’implémente directement en tant que composant Media Center. Une solution qui tirera parti de la sortie de la Xbox 360 pour proposer d’ajouter de nouveaux terminaux à faible coût dans la maison numérique.Reconnaissance et gestion des prériphériquesLa version 1.0 de l’architecture UPnP actuellement proposée offre les services de reconnaissance d’un périphérique sur réseau, sa description, ses possibilités et sa gestion en fonction de ce dont il est capable et de qui peut le gérer. L’UPnP a défini des comités qui travaillent sur les spécifications des passerelles résidentielles, de l’audio/vidéo, des automatismes, des imprimantes, etc.L’UPnP AV, en cours de ratification, inclut jusqu’au principe de “Rendering Control” qui apporte l’adaptation automatisée de la qualité audiovisuelle d’un média en fonction de ses possibilités technologiques et de ses droits légaux ; ce dernier point étant attendu pour une approbation définitive des spécifications d’UPnP AV par la Digital Living Network Alliance (DLNA).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur