Netbook : l’Archos 10 débarque sur un marché déjà encombré

Mobilité

Pour son premier netbook, Archos se contente de proposer une configuration et un prix standard. L’important, c’est de participer à l’effervescence.

La société française Archos, initialement positionnée comme un fabricant de baladeurs multimédia et de tablettes Internet multimédia (Archos 5 et Arhcos 7), se lance à son tour dans l’aventure des netbooks avec le lancement de l’Archos 10. Doté d’un écran de 10,2 pouces, ce nouveau mini-portable tourne sous Windows XP. Exit donc Linux.

L’Archos 10 ne révolutionne pas le monde des netbooks, mais il dispose d’une configuration matérielle classique qui a déjà fait ses preuves chez des concurrents comme Asus et ses EeePc ou Acer et ses Aspire One. Il pèse 1,3 kg, embarque le traditionnel processeur Intel Atom 270 cadencé à 1,6 GHz mais aussi 1 Go de mémoire vive et un disque dur de 160 Go.

Equipé d’un contrôleur Wi-Fi 802.11 b et g, d’une webcam de 1,3 Mégapixel, d’une connectique VGA, d’un port Ethernet 10/100 Mbps et d’un lecteur de carte mémoire 4 en 1, l’Archos 10 est livré avec la suite bureautique Lotus Symphony, la messagerie OutLook Express et la version 2009 du logiciel antivirus BitDefender, gratuite pendant six mois.

Pour essayer de se distinguer de ses nombreux concurrents sur ce secteur, Archos propose sur son netbook l’accès à Archos Media Club, son portail de VoD (vidéo à la demande), avec un crédit de 50 euros offert. Il n’en reste pas moins que l’Archos 10, de par son design ou ses capacités techniques, ne sort pas particulièrement du lot…

Bon point : le prix de vente reste raisonnable. L’Archos 10 avec sa batterie de 3 cellules est vendu 349 euros, et est commercialisé à 379 euros avec une batterie de 6 cellules.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur