NetDynamics 5, champion du commerce en ligne

Cloud

Sun s’apprête à commercialiser la version 5 de son serveur d’applications NetDynamics, qu’il présente comme l’outil idéal pour créer des sites portail.

Une semaine après que Microsoft a présenté Biztalk, un serveur XML au coeur de sa future plate-forme logicielle dédiée au commerce électronique (voir éditions du 5 et du 9 mars 1999), Sun annonce une mise à jour majeure de son serveur d’applications NetDynamics.

Tandis que Microsoft n’a pas voulu donner de date de lancement, Sun prévoit de vendre NetDynamics 5.0 à la fin du mois de mars. L’éditeur présente son serveur d’applications comme l’outil idéal pour créer et faire vivre un site portail dédié au commerce électronique et parle de logiciel de “portal computing”.

Selon lui, ce nouveau type d’applications permet de créer des “business portals” qu’il définit comme des sites rassemblant les activités de plusieurs entreprises et reliant les clients, les fournisseurs, les sociétés partenaires et leurs employés. D’après Stephen Zocchi, directeur du marketing en charge de NetDynamics chez Sun, “le portal computing va s’imposer comme le nouveau modèle logiciel pour le commerce électronique”.

La plupart des analystes ont été impressionnés par l’annonce de Sun. Pour Martin Marshall, qui suit le marché des serveurs Internet au cabinet d’étude Zona Research, “Sun est très en avance dans ce domaine”. Selon lui, même si beaucoup de sociétés spécialisées dans les serveurs d’applications proposent déjà les fonctionnalités de NetDynamics 5, le produit de Sun est le premier à couvrir un spectre de compétences aussi large. Il considère de ce point de vue que Sun est loin devant Microsoft : “Ce qu’a dévoilé Microsoft la semaine dernière était un calendrier de développement. Sun propose dès aujourd’hui un produit et a au moins six mois d’avance sur Microsoft”.

NetDynamics 5 est la première mise à jour majeure du serveur d’applications depuis le rachat par Sun en juillet dernier de la société du même nom.

La nouvelle mouture s’appuie sur Java 2 et les Enterprise Java Beans 1.0 mais supporte aussi la plupart des composants objets du marché comme les OMG (Object Management Group) Corba et les COM (Component Object Model) de Microsoft. Le serveur de transaction Microsoft (MTS) est aussi pris en compte ainsi que de nombreux standards Internet comme le langage XML (eXtensible Markup Language) et le protocole LDAP (Lightweight Directory Access Protocol).

Zocchi affirme qu’un serveur d’applications NetDynamics 5 tournant sur Enterprise 10000 64 voies peut gérer jusqu’à 270 millions de transactions Web par jour avec un temps de réponse inférieur à une demi-seconde. Pour avoir une idée, cela représente à peu près le trafic combiné d’Amazon, Ebay et Yahoo !

Le logiciel sera commercialisé à la fin du mois et tournera sur les systèmes Solaris de Sun et NT de Microsoft, la sortie des versions HP/UX et AIX d’IBM étant prévue dans 60 jours. Il coûtera 25000 dollars par processeur (environ 150000 francs) tandis que l’environnement de développement Studio coûtera 895 dollars (environ 5400 francs).

Pour en savoir plus :

* http://www.sun.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur