Netflix : la chasse aux VPN et proxy est ouverte

Marketing
accord-bouygues-telecom-netflix

Netflix commencerait à tester le blocage des VPN et autres proxys utilisés par certains abonnés au service pour s’affranchir des barrières géographiques.

Netflix a élargi sa présence dans de nombreux autres pays que les Etats-Unis. En septembre dernier, le service de VoD par abonnement débarquait ainsi en France. Il est aussi disponible en Belgique ou encore en Suisse.

Mais les disparités entre catalogues sont assez importantes, en particulier si une comparaison est effectuée avec celui proposé aux Etats-Unis. Rappelons qu’en France, aucun film récent ne peut être proposé afin de respecter la réglementation relative à la chronologie des médias. Celle-ci oblige les services de VoD par abonnement à ne diffuser un film que 36 mois après l’obtention du visa d’exploitation préalable à la diffusion en salles.

Une limitation que certains utilisateurs ont réussi à braver après avoir constaté que Netflix gérait ses offres par simple filtrage de l’adresse IP. Le service reconnait votre pays simplement par ce biais. Il suffit dès lors de passer par des VPN ou des proxys pour accéder au contenu américain. La tâche est rendue extrêmement simple avec des outils tels que Hola ou bien TorGuard.

Mais cette pratique n’est pas du goût de certains ayants droit qui ont négocié avec Netflix les droits pour chaque zone géographique. Selon Torrenfreak, Netflix aurait commencé à tester le blocage lors de l’utilisation de VPN et de proxys. Selon certains utilisateurs, l’application Netflix forcerait même le recours aux DNS de Google, empêchant ainsi l’accès aux catalogues de Netflix d’autres pays que le sien.

Le filtrage géographique renforcé serait l’une des clauses du contrat entre Sony Pictures Entertainment et Netflix. C’est du moins ce qui ressort de documents qui ont fuité à l’occasion du hack de Sony par le GOP (Guardians of Peace).

L’accès aux catalogues des autres pays, en particulier américain et canadien (ce dernier permettant d’accéder à une offre proche de celle du catalogue américain mais avec parfois des sous-titres en français) est aussi une des forces d’attraction de Netflix. Reste à voir l’impact de telles mesures sur les abonnements -qui peuvent être résiliés à tout moment.

Pour convaincre, le service de SVoD mise en particulier sur du contenu exclusif, comme des séries. Dernière en date, la série “Marco Polo” est proposée depuis début décembre 2014. En 2015, ce sont pas moins de 8 nouvelles séries qui devraient être lancées : “The Unbreakable Kimy Schmidt” et “Bloodline” en mars, “Daredevil” en mai, ainsi que “Sense 8”, “F is for Family”, “A.K.A. Jessica Jones” (de Marvel), “Between” et “Grace and Frankie” ensuite.

“House of Cards” et “Orange is the New Black” auront toutes les deux droit à une troisième saison, respectivement en février et juin 2015.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur