Netscape 7.0 relance la guerre des navigateurs

Cloud
Information - news

Loin d’abandonner la partie, Netscape tente de se réapproprier une partie du marché des butineurs Internet avec une toute nouvelle version 7.0, pour l’instant disponible en “Preview Release”.

Le nouveau butineur arrive au moment où certains analystes sont persuadés que la société, avec l’appui de sa maison mère AOL Time Warner, est en position de pouvoir regagner un peu de terrain face à la domination de l’Internet Explorer de Microsoft. La version beta, ou “Preview Release”, de Netscape 7.0 est disponible depuis le 22 mai, pour une sortie de la version finale prévue pour le courant de l’été.

Cette nouvelle mouture propose plusieurs nouvelles fonctions spécifiquement destinées au marché de l’entreprise. On y trouve notamment la compatibilité avec le standard S/Mime pour l’échange de courrier électronique crypté, le support du standard d’annuaire d’entreprises Ldap (Lightweight directory access protocol) ou encore la possibilité de partager des répertoires de courriers électroniques par l’intermédiaire d’une connexion Imap. Le pas est d’importance puisque la dernière version en date, numérotée 6.0, avait totalement laissé de côté l’usage en entreprise. En réalité même, la plus grande partie des utilisateurs de Netscape, a continué à se satisfaire des différentes version 4.x, considérés par beaucoup comme moins “boguées” que les versions 6.x.

La navigation par onglets

Malgré ces outils d’entreprise, Netscape insiste tout de même sur le fait que cette version 7.0 s’adresse d’abord aux internautes “grand public”. Un grand nombre de nouvelles fonctions leur est effectivement destiné. La plus remarquable est ce que Netscape appelle la navigation par onglet (tabbed browsing). Elle permet à l’utilisateur de regrouper plusieurs pages web au sein d’une seule et même fenêtre du navigateur, à l’image de fenêtres d’options de nombre de logiciels. Une fonction que les habitués d’Opera connaissent depuis longtemps (voir édition du 29 novembre 2001). Cette navigation par onglet est également proposée par le butineur en open source Mozilla, sur lequel est basé Netscape (voir édition du 30 avril 2002).

Netscape intégré à AOL ?

Le soutien d’AOL pourrait s’avérer essentiel pour la réussite de Netscape. AOL a récemment indiqué testé un butineur basé sur le moteur d’affichage HTML Gecko (celui de Netscape). Le but, à terme, étant de remplacer l’Internet Explorer qui est actuellement livré avec son logiciel propriétaire de connexion à ses services en ligne. On imagine effectivement le gain de parts de marché pour Netscape si les plus de 30 millions d’abonnés à AOL utilisaient Netscape plutôt qu’IE.

Netscape 7.0 PR1, est téléchargeable sur le site de Netscape en français uniquement pour Windows et en anglais pour Windows, Mac OS et Linux.

Traduit et adapté d’un article paru sur VNUnet.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur