Nettoyage de printemps pour Mac OS X

Cloud

Le célèbre logiciel d’Aladdin Systems, Spring Cleaning, arrive aux Etats-Unis dans une version supportant Mac OS X. Spring Cleaning est un ensemble d’utilitaires permettant d’éliminer les fichiers non désirés sur le disque dur de votre Mac. Deux d’entre eux s’adressent spécifiquement au nouveau système d’exploitation.

La nouvelle mouture de Spring Cleaning, l’une des suites d’utilitaires les plus complètes sur Mac, a fait l’objet d’une annonce et d’un lancement aux Etats-Unis le 6 juin dernier. La nouvelle version, numérotée 4.0, est composée de quinze outils de nettoyage, récurage, lavage et balayage destinés à une foule d’utilisations spécifiques sur votre disque dur (voir édition du 18 février 1999). On a déjà beaucoup dit sur l’utilité réelle de ce logiciel. Certains de ses utilitaires s’avèrent en effet incapables de réaliser pleinement les tâches pour lesquelles ils ont été conçus. Toutefois, dans l’ensemble, le programme permet de gagner un temps fou et de libérer de l’espace sur le disque dur.

Un système propre de fond en comble

Ainsi, MacUninstaller se charge de tous les fichiers associés à un programme, Duplicates Finder retrouve tous les fichiers en double, Quick Compare permet de différencier deux versions d’un même fichier, tandis que Document Finder retrouve les fichiers orphelins. Mais le nettoyage ne s’arrête pas là : Alias Fixer permet de se débarrasser ou de réparer les alias et Fat App Slimmer fait disparaître le code destiné aux vieilles machines d’avant les processeurs RISC. Spring Cleaning fait aussi le vide pour Internet : Clean vous blanchit le navigateur en moins de deux, jetant cookies indésirables, caches de navigateurs et fichiers historiques (voir édition du 24 août 2000). Quand à Mail Cleaner, c’est de votre boîte aux lettres qu’il fait l’inspection.

Deux des utilitaires sont spécifiques à Mac OS X : Quickcompare permet de ne garder que les versions désirées de fichiers et AccessMoniter permet de créer un journal de l’utilisation des fichiers. La suite ne s’arrête pas là, mais globalement elle s’attache toujours à chercher à améliorer les performances de l’ordinateur. Est-ce vraiment nécessaire ?, s’interrogera le spécialiste Unix qui connaît les talents de classement de ce système d’exploitation. Oui, répondra l’utilisateur émérite du Mac, qui sait à quel point certaines applications non encore “carbonisées” sont capables de copier des fichiers partout sur le disque dur. Mais Spring Cleaning devra évoluer en même temps que la disparition progressive de logiciels Classic.

Pour en savoir plus :Le site d’Aladdin Systems (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur