Netvibes en russe, ça se dit Rambler

Mobilité

Le géant du Web en Russie proposera les fonctionnalités de personnalisation de Netvibes sur son propre portail.

Netvibes exporte ses widgets en Russie. Rambler, que l’on pourrait présenter comme un Yahoo local, a signé un partenariat s’échelonnant sur plusieurs années avec la jeune pousse française. Cette dernière lui fournira ses modules de contensu et de services Internet à personnaliser.

Netvibes permet, en effet, aux internautes de rassembler sur une page, des gadgets ou widgets montrant des aperçus de leurs sites favoris ou des plate-formes de réseau social, de leurs e-mails, de leurs actualités, de leurs photos ou vidéos, etc.

Pour le géant russe du Web, ce partenariat se place dans une démarche de refonte complète de son portail Internet. Avec cet accord, Rambler obtient les droits exclusifs d’installer, d’héberger, de gérer et de distribuer les modules Netvibes en russe.

A la recherche de partenariats régionaux clés

Du côté de Netvibes l’objectif est se renforcer face à des concurrents comme iGoogle, Windows Vista, MyYahoo, etc. La société a donc choisi un partenaire de poids en Russie. D’après les propres chiffres de l’entreprise russe, en avril dernier, le portail Rambler a été consulté par 40 millions de visiteurs uniques pour un total de deux milliards de pages vues.

Dans un communiqué diffusé par Rambler, Freddy Mini, P-DG de Netvibes explique cette stratégie. “Les partenariats régionaux clés de ce calibre nous permettent de mieux adapter et distribuer nos widgets et nos pages d’accueil personnalisables aux marchés locaux”, affirme-t-il.

Par la même occasion, tous les nouveaux modules téléchargés par les internautes russes sur Rambler pourront être distribués plus largement avec Netvibes. Aujourd’hui, le site fournit plus d’un demi-milliard de widgets par mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur