Netvibes lance deux déclinaisons mobiles de son portail personnalisable

Mobilité

Après plusieurs mois de tests, Netvibes met en production deux versions de
son agrégateur de fils RSS pour les mobiles.

Les fidèles de Netvibes ont découvert hier soir un nouveau bandeau jaune en haut de leur page d’accueil personnalisée. Celui-ci leur annonce qu’ils peuvent “désormais consulter [leur] page netvibes sur [leur] téléphone mobile”. Deux adresses sont pour cela disponibles, suivant le type de terminal mobile qu’ils détiennent : http://m.netvibes.com ou http://iphone.netvibes.com/ (pour les détenteurs d’un iPhone aux Etats-Unis).

La première, en test alpha auprès d’un nombre limité d’utilisateurs depuis plusieurs mois, est “une version Wap, développée en HTML, la plus simple et épurée possible”, nous explique Tariq Krim, le créateur de cet agrégateur de fils RSS personnalisable. Elle répond, d’après lui, à deux impératifs. Elle a tout d’abord été conçue pour s’adapter à tous les terminaux. “Netvibes étant un service mondial, elle a aussi été pensée en fonction des différents plans ‘data’ offerts à l’international” (types d’abonnements des opérateurs pour l’Internet mobile).

Seul petit bémol, “M-Netvibes” n’est pour l’heure compatible qu’avec un panel limité d’une vingtaine de “widgets”, ces petites applications Web développées pour être incrustées dans le portail*.

Une version iPhone compatible avec tous les “widgets”

Apparue mi-août, la seconde déclinaison mobile de Netvibes est destinée aux détenteurs du nouvel iPhone d’Apple, uniquement en Amérique du Nord, pour l’instant (voir dossier special iPhone). Tout aussi sobre dans sa présentation, elle “supporte toutes les plates-formes de widgets développées”, assure Tarik Krim.

Quand au choix de ce terminal, c’est un “pari”, conclut le Net-entrepreneur. Pour lui, “l’iPhone est en train de définir le marché et va devenir un standard” auquel tous les fabricants de terminaux vont s’adapter.

* Feeds, iCal, To Do List, Web Note, e-mails (GMail, Yahoo!, Hotmail, AOL, .Mac, POP, IMAP), Weather, Web search, Blog search, Craiglist, Twitter, Myspace et Facebook.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur