Neuf Cegetel garde le cap de l’introduction en Bourse

Mobilité

Le groupe poursuit sa restructuration d’un côté et se montre offensif sur les offres haut débit de l’autre. Il recense 1,3 million de clients ADSL.

Les résultats financiers de Neuf Cegetel sont intimement liés à la restructuration toujours en cours du nouvel ensemble issu de la fusion Neuf Télécom – Cegetel officialisée en août 2005 (voir édition du 16 août 2005).

En 2005, le chiffre d’affaires de l’opérateur télécoms alternatif s’est élevé à 1,8 milliard d’euros (2, 7 milliards d’euros en pro forma). C’est une progression de 55 % par rapport à 2004 (1,1 milliard d’euros en 2004). Le résultat d’exploitation avant amortissements (Ebitda) connaît une hausse similaire de 57 %. Entre 2004 et 2005, il passe de 162 millions d’euros à 255 millions d’euros en 2005 (ou 312 millions pro forma). Quant au résultat net ajusté, il s’établit à 9 millions d’euros, “hors éléments financiers liés à la restructuration de l’entreprise”. En prenant en compte cette partie, une perte nette de 129 millions d’euros apparaît.

La croissance du groupe est essentiellement tirée par deux pôles d’activités : l’ADSL grand public et les services de données destinées aux entreprises. Sur le front des activités haut débit pour ses clients résidentiels, Neuf Cegetel a séduit 500 000 nouveaux abonnés avec ses offres ADSL en 2005. Une tendance similaire à l’année précédente. Ce qui lui permettait de revendiquer 1,1 million de client au 31 décembre 2005. Avec les 157 000 nouveaux utilisateurs acquis au premier trimestre 2006, Neuf Cegetel affiche aujourd’hui plus de 1,3 million d’abonnés ADSL. Cette activité de FAI grand public a permis de générer un chiffre d’affaires pro forma de 738 millions d’euros en 2005, soit 27 % du résultat total de l’opérateur.

Le marché des entreprises montre également une croissance florissante. Fin 2005, un total de 103 000 sites professionnels étaient raccordés au réseau de Neuf Cegetel (41 000 nouveaux sites acquis dans l’année). Un chiffre qui s’est enrichi de 15 000 nouveaux contrats depuis le début de l’année portant le nombre total de sites d’entreprises s’appuyant sur les services de Neuf Cegetel à 1118 000. Le résultat généré par cette activité BtoB en 2005 s’élève à 908 millions d’euros (33 % du CA global). En revanche, l’activité d’opérateur grossiste stagne à 1,1 milliard d’euros mais elle représente toujours 40 % du CA.

Processus d’introduction en bourse confirmé

Avec un total de 3 millions de clients grand public (dont 1,3 million en ADSL, donc) et 1,7 million de lignes dégroupées (dont 300 000 exploitées en dégroupage total), Neuf Cegetel revendique la place de premier opérateur alternatif, derrière France Télécom. Ce qui ne va pas sans provoquer quelques frictions avec le groupe Iliad/Free (voir édition du 10 février 2006).

Le groupe confirme ses objectifs pour 2007 avec 2 millions de clients ADSL et 200 000 sites d’entreprises raccordés. L’entrée en Bourse évoquée suite à la fusion devrait intervenir quant à elle entre octobre 2006 et le premier trimestre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur