Neuf Cegetel inaugure l’accès Internet sans PC

Cloud

Avec EasyNeuf, l’opérateur fournira accès Internet et matériel pour surfer en
toute tranquillité. Un scoop SVM.

Neuf Cegetel devrait annoncer, aujourd’hui jeudi 21 septembre, le lancement d’une nouvelle offre, ou plus exactement, d’un nouveau concept pour profiter de l’accès Internet sur ADSL, révèle le magazine SVM(voir encadré en bas de l’article). Baptisée EasyNeuf, l’offre permet de surfer en haut débit… sans PC.

Avec EasyNeuf, Neuf s’occupe de tout : de l’accès Internet comme du matériel indispensable pour profiter des services en ligne. L’offre comprend en effet un accès ADSL à 8 Mbit/s (ATM, 6,6 Mbit/s en IP) en zone dégroupée ou non, la téléphonie illimitée vers les téléphones fixes en France en présélection (pas de voix sur IP) d’un côté, et le matériel de l’autre : modem, unité centrale, écran, clavier souris et même webcam.

C’est cette partie matérielle qui intrigue. Baptisé Easygate, le boîtier enferme à la fois le modem et le terminal. Construit par les équipes de développement internes de l’opérateur, le boîtier aux allures d’appareil ménager (yaourtière, friteuse ou chauffe biberon, selon l’imagination et la mauvaise foi des uns et des autres) ne nécessite aucun paramétrage et permet de surfer dès son branchement (à condition que la ligne ADSL soit évidemment activée).

Pilotée par une distribution Linux élaborée par Neuf et automatiquement mis à jour à chaque démarrage de la machine, l’Easygate intègre une série de logiciels de base pour “travailler”, tous open source : navigateur Firefox, traitement de texte Abiword, tableur Gnumerix, visualiseur d’images Gqview, player multimédia Xine, gestionnaire de fichier PCman.

Derrière une interface (ou plutôt trois selon le niveau d’expertise de l’utilisateur) qui vise à faciliter les échanges en ligne (navigation, e-mail, messagerie instantanée, diffusion de photos et visiophonie), EasyNeuf propose un portail construit autour des grandes thématiques des services en ligne (Santé, Voyage, Information, Culture, Jeux, Rechercher, Communiquer, Vie pratique…). Bref, tout est fait pour que la solution soit opérationnelle et serviable dès son allumage tout en offrant un environnement sécurisé.

Pari risqué face aux PC premiers prix

Côté configuration matérielle, l’Easygate s’appui sur une architecture Intel (Celeron M600 dans un premier temps) et dispose de 384 Mo de mémoire vive. Le disque dur est remplacé par une mémoire Flash de 512 Mo (ce qui élimine d’entrée les risques de panne mécanique) sur laquelle sont stockés le système d’exploitation (Linux aménagé par Neuf) et les logiciels.

Il reste une centaine de mégaoctets pour les sauvegardes personnelles de l’utilisateur qui pourra cependant étendre ces capacités de stockage de deux manières : soit par l’ajout modulaire de mémoire Flash, soit par la connexion d’un disque dur externe via les nombreux ports USB 2 proposés. Ces derniers serviront à brancher imprimante, appareils photo et autres périphériques numériques.

Easyneuf sera proposé pour 39,90 euros par mois (avec un engagement sur 12 mois). Soit une dizaine d’euros de plus que 100 % Neuf Box, une offre triple play en dégroupage total comprenant l’accès jusqu’à 20 Mbits/s, la téléphonie (IP) illimitée et la télévision (voir édition du 18 août 2006). A l’offre EasyNeuf s’ajoute l’abonnement de France Télécom (l’EasyGate est incompatible avec le dégroupage total pour des raison de maintenance à distance) et le coût du matériel.

L’ensemble écran, souris, clavier, webcam est proposé entre 129 euros (pour un moniteur LCD de 14 pouces) à 429 euros (20 pouces). Une offre à 99 euros est proposée au lancement. Enfin, une caution de 150 euros est réclamée pour l’Easygate, remboursée en cas de résiliation. Bref, les intéressés devront débourser près de 250 euros minimum, hors abonnement et frais de livraison, pour bénéficier de l’Easygate. Quand on sait que les premiers prix des PC démarrent à 500 euros, le pari est risqué.

Sur les traces du Minitel

Risqué mais peut-être profitable. A travers Easyneuf, Neuf Cegetel reprend le concept du Minitel (un terminal tout-en-un opérationnel instantanément et parfaitement sécurisé) pour tenter de séduire les allergiques aux ordinateurs et aux nouvelles technologies en général. Et ils sont encore nombreux en France. Selon Mediamétrie, 50 % des foyers ne disposent pas d’ordinateur et 60 % ne profitent pas d’Internet. Reste à savoir combien parmi eux seront intéressés par l’initiative de l’opérateur.

Si le Minitel a connu le succès que l’on sait, c’est notamment parce qu’il était gratuit. Là, l’addition risque de paraître salée pour certains. Mais c’est aussi le prix de la tranquillité. En effet, outre une solution entièrement sécurisée (avec anti-virus, anti-spam, firewall, anti pop-up et contrôle parental intégré), l’offre comprend notamment la hotline gratuite avec intervention à distance et remplacement du matériel dans les 48 heures si besoin. Inattendue et originale, EasyNeuf est peut-être précurseur d’une nouvelle génération d’offres d’accès Internet en France.

Pour tout savoir sur ce terminal hybride PC-box
La “Box secrète” de Neuf fait la une de SVM ce mois-ci. Dans son numéro d’octobre 2006 (numéro 252) qui vient de sortir en kiosque, la rédaction du magazine qui scrute les nouvelles technos, tendances numériques et cultures Web fait le point sur le nouveau projet de Neuf Cegetel : concept, prix, fonctionnalités, coulisses technologiques,…Vous découvrerez tout sur ce nouveau terminal hybride PC-Box mais aussi tous les projets chauds haut débit de s autres opérateurs.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur