Neuf Cegetel libère son EasyGate pour les ‘geeks’

Cloud

L’opérateur dévoile une bêta de l’OpenGate, un clone “ouvert” de son
terminal d’accès à Internet EasyGate. Pour un public plus averti.

Dix mois après le lancement d’EasyNeuf (une offre d’accès pour le grand public incluant le matériel, les logiciels et l’accès ADSL), Neuf Cegetel vient de dévoiler une nouvelle mouture d’EasyGate, son terminal d’accès au Web à base de logiciels libres. A la différence de la première version, qui est destinée aux novices de l’Internet, le dernier boîtier s’adresse aux utilisateurs les plus avertis. “C’est une boite à geek”, ironise d’ailleurs un porte-parole de l’opérateur.

Appelé alternativement OpenGate ou GeekGate, le nouveau terminal est une version “ouverte de l’EasyGate”. En quoi consiste son ouverture ? L’utilisateur peut s’il le souhaite modifier le code source des logiciels embarqués et reverser ses développements à la communauté. Le terminal est par ailleurs commercialisé indépendamment de l’abonnement ADSL.

Du point de vue matériel, la configuration reste la même, avec une architecture x86 (reposant sur un processeur Intel Celeron M600, un disque ” flash” de 512 Mo et 512 Mo de mémoire vive). Concernant la partie logicielle (” packagée” en partie par la société de services en logiciels libres Alcôve), le boîtier tourne toujours sous une distribution Linux de moins de 100 Mo (Busybox, noyau 2.6).

OpenGate est pour l’heure uniquement disponible en bêta test. Les testeurs en herbe sont invités à se manifester sur le site EasyNeuf.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur