Neuf Cegetel veut fédérer 90% de ses clients sous la marque Neuf dans un an

Cloud

A la fin du troisième trimestre 2007, l’opérateur recense 3,1 millions de clients haut débit et reste devant Free en termes de nombre d’abonnés.

Neuf Cegetel maintient le cap sur le marché de l’accès Internet haut débit grand public. Pour le troisième trimestre 2007, le groupe télécoms-Internet a gagné 135 000 clients sous la marque Neuf (91 000 pour l’ensemble des marques). A fin septembre, il recense une base globale de 3,1 millions clients haut débit. Neuf Cegetel reste donc toujours en avance par rapport à Iliad/Free, qui affiche 2,8 millions d’abonnés au dernier relevé de compteurs.

Le recentrage sur une marque unique se poursuit. 61% des clients haut débit de Neuf Cegetel sont fédérés sous la marque Neuf. La proportion devrait être de 90% à fin 2008. Les migrations de clients AOL et Cegetel vers l’offre Neuf se “poursuivent selon le calendrier prévu”, explique Neuf Cegetel. Les migrations de clients Club Internet “auront lieu principalement en 2008”.

En dehors des opérations de croissance externe (actifs Internet d’AOL France, Club Internet), Neuf Cegetel compte toujours son offre “100 % Neuf Box” pour dynamiser son activité accès Internet grand public. Un an après son lancement, cette formule compte environ 1,2 million de clients. Son Arpu (revenu moyen par abonné) devrait atteindre 35 euros d’ici la fin de l’année.

A la rentrée, Neuf Cegetel s’était fait remarquer en lançant Neuf Music liée à son offre “100% Neuf Box” Ce service est présentée comme la première offre de téléchargement de “musique légale et illimitée”, permet aux clients de télécharger gratuitement autant de titres qu’ils souhaitent dans un des neuf genres musicaux du catalogue d’Universal Music.

L’activité Grand Public de l’opérateur reste le moteur du chiffre d’affaires trimestriel de Neuf Cegetel (près 400 millions d’euros sur un total de 860 millions d’euros). Le volet “Entreprises”, en hausse de 8% par rapport à la même période l’année dernière (250,7 millions d’euros), est marqué par la signature des premiers contrats de téléphonie sur IP avec le ministère de l’Agriculture et de la Pêche et la mairie d’Issy-Les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur