Neuf Télécom a multiplé par quatre sa base de clients résidentiels ADSL

Mobilité

L’opérateur alternatif donne la priorité au développement du haut débit. Il affiche 540 000 clients ADSL, dont 75% sont dégroupés.

Neuf Télécom se positionne comme le troisième opérateur haut débit en France. Au dernier pointage au mois de mars 2005, il recense 540 000 clients ADSL, dont 75% sont dégroupés. Précision intéressante : l’opérateur alternatif estime que sa base de clients en dégroupage total s’élève à 50 000. Les activités liées au marché grand public de Neuf Télécom représente 21% du chiffre d’affaires global de l’opérateur (soit 246 millions d’euros sur 1,1 milliard d’euros).

Le niveau de recrutement serait excellent puisque Neuf Télécom assure séduire entre 30 000 à 40 000 nouveaux clients par mois. Il semblerait que l’offensive publicitaire, tournée autour de son offre ADSL jusqu’à 8 Mbit/s pour moins de quinze euros, porte ses fruits.

La voix sur IP est un vrai produit d’appel dans la stratégie mutliplay de Neuf Télécom. Plus des deux tiers des clients ADSL choisissent la voix sur IP. Cette statistique ne prend pas en compte les inscriptions à Wengo, le logiciel de VoIP exploitée par une filiale de Neuf Télécom (voir édition du 13 janvier 2005 ). Selon David Bitton, PDG de Wengo, son service a attiré 10 000 internautes.

400 000 lignes dégroupées livrées aux FAI tiers

En dehors de la voix sur IP, Neuf Télécom continue à gagner des parts de marché dans la téléphonie fixe. Sur l’année 2004, il a récupéré 200 000 clients voix, qui se montrent intéressés par les offres de téléphonie illimitée (formule adoptée par deux tiers de ses clients grand public). Récemment, l’opérateur alternatif a lancé une nouvelle offre Planète Neuf, qui mixte l’approche téléphonie mixte et le modèle de la voix sur IP (voir édition du 4 avril 2005).

S’il travaille pour son propre compte en commercialisant une offre “Neuf”, Neuf Télécom se montre également actif dans la vente de services aux opérateurs et aux FAI tiers (comme Club-Internet). Il se positionne comme le premier opérateur pour le nombre d’accès ADSL produits pour des opérateurs tiers. Le nombre d’accès ADSL dégroupés livrés aux FAI tiers a quadruplé (400 000 début 2005). Le business réalisé avec les autres opérateurs télécoms représente près de 40% de l’activité de Neuf Télécom.

“Aucun accord à ce jour” avec Neuf Télécom, selon Cegetel
Le quotidien économique Les Echos a récupéré un mail interne qui vient d’être diffusé chez Cegetel. La direction de l’opérateur télécoms, filiale du groupe Vivendi Universal, indique que les négociations pour un rapprochement avec Neuf Télécom “se poursuivent” et “qu’aucun accord” n’a encore été conclu. Depuis l’annonce du rachat de Tiscali France par Télécom Italia, les rumeurs concernant une alliance Cegetel et Neuf Télécom ont repris.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur