Neuf Télécom et Cegetel en marche vers la fusion ?

Mobilité

Selon La Tribune, les discussions en vue d’un rapprochement entre les deux opérateurs télécoms alternatifs ont repris.

Après le rapprochement de Tiscali et de Telecom Italia, la prochaine consolidation pourrait concerner Neuf Télécom et Cegetel. C’est une hypothèse relancée par La Tribune dans son édition en date du 7 avril 2005. Des contacts entre les deux groupes télécoms auraient repris depuis plusieurs semaines pour évoquer un éventuel rapprochement. Aucun des deux groupes n’a réagi à cette information dans le courant de la journée de mercredi.

A la même époque l’année dernière, une première tentative a échoué : Cegetel avait indiqué officiellement qu’il renonçait à la fusion avec Neuf Télécom, en arguant que ses bons résultats sur les marchés de l’ADSL et de la téléphonie fixe lui permettait de poursuivre son chemin en toute indépendance.

Mais, l’année 2005 montre que le marché des services télécoms reste toujours aussi fragmenté. Le classement sur le nombre d’abonnés ADSL par service d’accès, que Vnunet.fr a publié hier (voir édition du 6 avril 2005), confirme que le secteur comprend encore une dizaine d’acteurs engagés dans une bataille nécessitant des centaines de millions d’investissements pour chaque prétendant.

Sans compter sur les efforts des câblo-opérateurs en cours de recomposition autour de deux grands pôles : UPC France/Noos d’un côté et NC Numéricâble/France Télécom Câble de l’autre. Ces acteurs vont repartir à la conquête de nouveaux abonnés, en mettant en avant des offres d’accès haut débit accompagnés de services comme la voix sur IP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur