Neuf Télécom lance le portail Neuf TV

Cloud

Neuf Cegetel poursuit l’enrichissement de son offre audiovisuelle en intégrant toujours plus d’interactivité dans son service Neuf TV.

“La télévision par ADSL est un média mature en pleine expansion, qui marche techniquement et commercialement.” Un an après le lancement de Neuf TV (voir édition du 8 novembre 2004), Michel Paulin, le directeur général de Neuf Cegetel, a souhaité faire un point sur la télévision par la paire de cuivre.

Et le secteur se porte bien. Selon le dirigeant, Neuf TV a enregistré son 50 000e client en novembre dernier et 30 % des nouveaux abonnés au fournisseur d’accès éligibles à la télévision souscrivent à l’offre qui, rappelons-le, est commercialisée (6 euros par mois) indépendamment de l’accès Internet (14,90 euros). “Environ 12 millions de foyers sont éligibles à la télévision par ADSL”, précise Xavier Gandillot, directeur général de la division résidentiel et petites entreprises, “soit plus que le câble limité à 8 millions de prises.” Ce qui laisse de la marge à Neuf Cegetel qui vise 200 000 souscripteurs à Neuf TV d’ici la fin 2006, sur un total d’abonnés ADSL qui devrait être compris entre 1,5 et 2 millions.

Il faut dire qu’en un an, Neuf Cegetel a apporté la preuve de ses capacités de diffuseur. Lancé avec 30 chaînes, Neuf TV diffuse aujourd’hui 200 programmes environ (dont 50 gratuits) en plus des 14 chaînes de la TNT. De plus, Neuf TV se distingue comme la seule offre du marché à proposer les bouquets CanalSat/Canal+ et TPS simultanément. Un pied-de-nez à Free qui, pour des raisons juridiques, se voit pour le moment privé de TPS ainsi que de TF1 et M6 (voir édition du 17 novembre 2005).

Piloter l’ensemble du système à la télécommande

Neuf Cegetel n’a cessé de faire évoluer son service de télévision au fil des mois : lancement des bouquets payants en février 2005, intégration de la TNT en mars, diffusion de CanalSat et TPS en mai et lancement cet été des premiers services interactifs avec la création du guide des programmes, l’outil de mesure d’audience en temps réel HitView (voir édition du 16 septembre 2005) et le lecteur multimédia MP9 (voir édition du 3 août 2005).

Et ce n’est pas fini. La semaine prochaine, Neuf TV s’enrichira d’un portail destiné à simplifier l’usage des services proposés. L’idée étant que tout doit pouvoir se piloter à partir de la télécommande, y compris l’accès aux autres terminaux du domicile (ordinateur et téléphone). Les abonnés y trouveront notamment une mosaïque de 32 chaînes (en plus du guide des programmes) et 20 nouvelles radios en qualité numérique. Surtout, ils auront désormais la possibilité de programmer un système d’alerte qui leur permettra de ne pas rater le début de leur émission. Ils pourront également créer des listes de leurs chaînes favorites et bénéficieront d’un “zapping virtuel” qui leur permettra de regarder une émission tout en contrôlant les programmes diffusés sur les autres canaux.

Un kiosque fait également son apparition avec des services de météo, trafic, horoscope, news people… Neuf TV pousse un peu plus loin l’intégration des technologies Web en proposant des fil d’actualité RSS consultables directement sur le téléviseur. Ou quand la télévision rejoint Internet. “L’interactivité et la convergence sont au coeur de notre stratégie”, souligne Michel Paulin.

Visiophonie sur le téléviseur

En janvier 2006, Neuf TV s’est enrichi de deux nouveaux services très attendus. Tout d’abord la visiophonie entre deux abonnés Neuf Télécom sur l’écran du téléviseur (à partir d’une webcam connectée au décodeur vidéo), la communication s’établissant simplement en entrant le numéro de téléphone de son correspondant. La voix continuera, elle, à passer par le téléphone pour cause de mauvaise qualité des micros intégrés aux webcams. De plus, une fonctionnalité de magnétoscope numérique à travers un MP9 Premium permettra désormais d’enregistrer ses contenus favoris sur le disque dur de l’ordinateur (en attendant une éventuelle intégration d’un disque dur au décodeur vidéo). “Nous réfléchissons au modèle économique”, précise Michel Paulin, encouragé par les 25 % des clients de Neuf TV qui utilisent déjà le MP9.

Soulignons enfin que Neuf Cegetel se soucie de l’aménagement intérieur des résidences de ses clients. Le groupe s’apprête à commercialiser des prises CPL (courant porteur en ligne) qui permettront de déporter le décodeur TV du modem Neufbox (généralement placé près de l’ordinateur), évitant ainsi les encombrantes et inélégantes rallonges. Selon Xavier Gandillot, la nouvelle génération CPL offre des débits de l’ordre de 85 Mbits/s et a résolu les problèmes d’interférences inacceptables dans le cadre de diffusion de programmes audiovisuels. “Il suffit de brancher et ça marche”, soutient le responsable.

En 2006, après le lancement de ces nouveaux services, Neuf TV devrait se tourner vers la télévision haute définition. “Nous nous y préparons”, lance Michel Paulin, “pour l’arrivée des premiers contenus haute définition”. Ceux-ci arriveront en juin 2006 avec la Coupe du monde de football. La vidéo à la demande est également suivie de près. “Techniquement, nous sommes prêts”, justifie le directeur général, “mais les conditions économiques ne sont pas réunies.” A défaut de pouvoir diffuser des contenus aux droits trop élevés, l’opérateur pourrait s’appuyer sur des partenaires pour commercialiser sa plate-forme de diffusion. Une année 2006 qui promet d’être riche pour Neuf TV.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur