Neuf Télécom teste un service de téléphonie mobile Wi-Fi

Mobilité

Le Beautifulphone autorise une communication Wi-Fi à domicile, tout en restant compatible avec le réseau GSM à l’extérieur. Une exclusivité SVM.

Neuf Télécom, la marque Internet de Neuf Cegetel, a lancé un programme de test autour d’un téléphone mobile hybride GSM Wi-Fi, révèle notre confrère SVM de décembre (n° 243). Réservé à environ 200 abonnés de l’opérateur (qui peuvent s’inscrire à cette adresse avant le 14 décembre), l’opération vise à tester autant la fiabilité technique de la solution que les usages qui en découleront. Cette période de tests doit s’étendre sur trois à six mois. Lancée hier, jeudi 24 novembre, l’offre compterait déjà 250 inscrits.

De quoi s’agit-il concrètement ? Du Beautifulphone, un téléphone mobile (le 8300 de Qtek pour le moment) qui intègre une puce Wi-Fi et une brique logicielle développée par Wengo, la filiale téléphonie sur IP de l’opérateur (voir édition du 7 juin 2005). L’ensemble permet de téléphoner en utilisant la liaison Wi-Fi présente au domicile de l’abonné. Une fois dans la rue, l’utilisateur repasse sur le réseau GSM de son opérateur.

Economies à la clé et services à valeur ajoutée

Avantages de ce dispositif ? Des économies à la clé puisque l’utilisateur emprunte la liaison Internet pour acheminer les communications téléphoniques à la manière d’un Skype ou Wengo, tout en conservant sa mobilité. Mais au-delà des économies envisagées, la solution permet d’imaginer nombre de services nouveaux. Comme la possibilité de charger rapidement des contenus Web (fils d’info RSS, e-mails, Podcasts, etc.) sur le combiné pour les consulter ultérieurement en dehors du domicile. Ou encore la possibilité d’écouter de la musique (par exemple issue d’une webradio ou de fichiers musicaux stockés sur le disque dur de l’ordinateur) à partir du téléphone mobile tout en permettant à un autre membre de la famille de surfer sur le Net, la synchronisation des agendas, carnet d’adresse, etc.

Bref, les usages ne manqueront pas. D’autant que la bande passante du combiné Wi-Fi (estimée réellement à 8 Mbits/s) offre des capacité d’échanges que l’UMTS et l’Edge (et encore moins le GSM) sont loin d’atteindre. Pour l’heure, Neuf Télécom réservera l’usage du Beautifulphone à son seul réseau. Mais rien n’interdit d’imaginer que la communication ne pourra pas passer par n’importe quel point d’accès Wi-Fi (public ou privé), et notamment par le réseau Wi-Fi que l’opérateur installe dans une cinquantaine de gares SNCF en France (voir édition du 9 novembre 2005). On assistera alors à l’émergence des offres quadri-play : accès Internet, téléphonie fixe IP, télévision IP et téléphonie mobile GSM/Wi-Fi.

(Retrouvez tous les détails du projet dans SVM de décembre (n° 243) disponible en kiosque.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur