Next Appearance change l’Aqua en Next

Mobilité

De bonnes nouvelles pour ceux qui pensaient ne pas pouvoir garder la tête sous l’Aqua plus longtemps : l’interface Next est également disponible sous MacOS grâce à Bruno Blondeau. NextAppearance fera en partie passer votre bureau sous l’apparence du système d’exploitation Next.

Quelques utilisateurs se plaignaient de l’interface Aqua de MacOS X. Mais on peut la changer ! La démonstration ? Elle a été réalisée par Bruno Blondeau avec une petite application téléchargeable sur son site. Le principe est simple : lancez l’application, une fenêtre apparaît vous proposant (en anglais dans le texte) d’utiliser l’apparence NextStep ou l’apparence Aqua. Sélectionnez donc NextStep pour voir. Vous pouvez même quitter NextAppearance…

Et là, ô merveille de la technologie, quand vous ouvrez les applications Cocoa (les “vraies” applications MacOS X, en langage Objective C), comme l’horloge, le logiciel de courrier client d’Apple Mail, la calculette, l’aide mémoire, Connection PPP, le Carnet d’adresses, la console… Qu’est-ce qui change ? A vrai dire NextAppearance ne s’attaque qu’aux fenêtres, ce qui en soit est déjà pas mal. Ainsi, les boutons de fermeture, d’agrandissement et de disparition dans le dock sont remplacés par la case de fermeture Next (en haut à droite) et la case de minimisation de la fenêtre (en haut à gauche). La fenêtre elle-même change légèrement d’aspect, reprenant le noir et le gris typiques de l’environnement Next et l’aspect “carré”. Les boutons aussi sont modifiés et reprennent un format rectangulaire. Restent les onglets qui gardent l’aspect d’Aqua, tandis que les curseurs et les ascenseurs repassent dans le monde Next.

On s’aperçoit avec cette petite démonstration que beaucoup de choses sont possibles, malgré tous les commentaires qui ont pu être faits sur l’aspect de l’interface graphique de MacOS X. Il reste du travail pour en proposer une modification plus profonde, mais déjà cette petite démonstration permet d’ouvrir les yeux sur les potentialités encore inexploitées de l’X.

D’ailleurs, les commentaires des utilisateurs et non-utilisateurs de MacOS X se poursuivent sur différents sites de la toile mondiale. Dernièrement, un vendeur d’ordinateurs a installé l’OS sur un iMac du magasin d’informatique où il travaille et recueilli les réactions des visiteurs. Il apparaît que ceux-ci, qu’ils soient fervents supporters du Mac ou du PC, restent toujours impressionnés. L’interface n’est pas la seule chose qui laisse les gens admiratifs : un connaisseur d’Unix sur PC a voulu se rendre compte par lui-même des capacités Unix de la machine. Au fur et à mesure qu’il l’utilisait, il restait sidéré et n’arrêtait pas de répéter : “Ça ne peut pas être Unix, ça ne peut pas être Unix”. Il est sorti du magasin en répétant cette litanie ! Gageons qu’il s’en est remis depuis !

Pour en savoir plus :

La page MacOS X de Bruno Blondeau (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur