Nexway conforté dans l’exploitation du filon de la distribution numérique

Cloud

L’ex-Téléchargement.fr (logiciels, jeux) devenu Nexway signe une grosse levée de fonds de 14 millions d’euros pour accentuer son développement international.

Serait-ce LA levée de fonds en France de l’été ?

Nexway a bouclé un tour de table de 14 millions d’euros auprès de cinq investisseurs : CDC Entreprises (au nom du Fonds stratégique d’investissement), Oddo Asset Management, Turenne Capital Partenaires, XAnge Private Equity et CM-CIC Capital Privé.

Les trois derniers fonds étaient déjà présents dans le capital de la société qui fournit des plates-formes en marque blanche pour distribuer des contenus numériques.

Selon Nexway, cette nouvelle levée de fonds servira à accélérer son développement international et “mieux anticiper les réponses aux nouveaux enjeux et usages de consommation dématérialisée”.

C’est d’ailleurs son domaine de prédilection : aider les éditeurs à développer de nouveaux canaux de distribution numérique de leurs produits (souvent des logiciels et des jeux vidéo) pour des clients comme Microsoft, Dell, Carrefour et Ubisoft.

L’une des grandes références affichées par Nexway s’appelle Microsoft. Depuis le début du printemps, la société française est chargée de diffuser ses logiciels en mode dématérialisé à travers l’Europe (en commençant par la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne).

Nexway, dont le siège social se trouve près de Paris, dispose de dix bureaux éparpillés en Europe mais aussi au Japon et en Asie du sud-est.

La société affiche un effectif de 140 personnes dans le monde.

A l’origine, la société a été créée en 2002 par Gilles Ridel sous le nom générique de Téléchargement.fr. Trois ans plus tard, elle effectue sa première levée de fonds d’un million d’euros auprès de Turenne Capital Partners et XAnge Private Equity.

Pour mieux refléter son développement international, la start-up change de dénomination sociale en 2007 et adopte Nexway.

Parallèlement, une deuxième levée de fonds de 5 millions d’euros est effectuée auprès de ses actionnaires historiques avec CM-CIC Private en renfort.

L’année 2008 a été marquée par des acquisitions : Pepita (blogs et réseaux sociaux) et Boonty (distribution de jeux vidéo casual via Internet). D’ailleurs, la partie jeu est exploitée au sein d’une business unit dédiée (Nexway Games).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur