Nicolas Beytout lance le bimédia L’Opinion “engagé et ouvert”

Régulations
nicolas-beytout-lopinion-bimedia

L’ancien directeur des Echos est aux commandes de ce nouveau média dit libéral, qui jongle entre les supports papier et numériques. L’accès au cœur du contenu sera payant sur le Web.

Nicolas Beytout lance L’Opinion, un bimédia (papier – Internet) avec un positionnement “libéral, européen et pro-business”.

Ce sera aussi “un média d’opinion, engagé et ouvert”, comme le précise l’ancien directeur des Echos qui se lance dans ce “pari fou” à travers une structure d’édition dédiée (Bey Médias Presse & Internet).

Le site Internet a été inauguré hier soir (mardi 14 mai) avec un premier éditorial inaugural de Nicolas Beytout.

Et la première édition du quotidien papier doit sortir ce matin (mercredi 15 mai) en kiosque.

Dans ce projet média, ce professionnel de la presse est soutenu par une quinzaine d’investisseurs, dont Xavier Niel (Iliad-Free), Thierry Wilhelm (maison d’édition Connection) et Gérard Lignac (ex-patron du quotidien régional l’Est Républicain qui soutient également le media en ligne Atlantico).

Mais il est bien difficile d’avoir la liste complète des personnes qui soutiennent l’Opinion.

Le montant de l’investissement initial pour lancer ce nouveau titre de presse n’est pas précisé.

Et Nicolas Beytout évoque déjà une deuxième levée de fonds “en cours”, selon Les Echos.

La rédaction de L’Opinion, dirigée par Rémi Godeau (ex-Directeur de la rédaction de l’Est Républicain), comporte une trentaine de journalistes plutôt expérimentés.

Elle sera mise à contribution à la fois sur le papier et sur le Net dans une approche multi-supports numériques (tablettes, smartphones…).

Dans une récente newsletter de l’agence de relation presse Wellcom, Nicolas Beytout expliquait son approche : “Il est trop tôt pour lancer de manière rentable un site Internet seul et lancer un quotidien seulement papier serait anachronique.”

Quant au site Internet Lopinion.fr, il sera exploité essentiellement en mode premium mais les internautes pourront aussi découvrir du contenu en accès gratuit (c’est d’emblée restreint).

Pour l’ouverture web, outre l’édito de Nicolas Beytout, on découvre la saga de cette “aventure de journalistes tournée vers le contenu de qualité” par Rémi Godeau.

Au passage, on découvre que “les intuitions digitales de Nicolas Beytout sont testées avec Eric Villemin et François Bourboulon [salut les gars, ndlr], rencontrés aux Echos et devenus consultants”.

Associé à la rédaction de L’Opinion, Mediatic System devrait prendre en charge la production d’un JT diffusé sur Internet.

Le modèle économique de ce bimédia repose sur des systèmes d’abonnement (126 euros pour six mois dans le cadre d’une “offre Découverte” ou 21 euros par mois dans le cadre d’une “offre Liberté”).

Avec, en guise d’aperçu, la possibilité de survoler gratuitement l’intégralité des contenus pendant deux heures.

Ogone a été retenu comme la solution de paiement en ligne pour les abonnements.

Le site web du nouveau média est réalisé par l’agence Palpix. Le volet hébergement est assuré par Oxalide.

————-

Quiz : Etes-vous incollable sur la publicité en ligne ?

————


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur