Nicolas Sarkozy reporte la présentation du Plan Numérique 2012

Mobilité

L’annonce du Plan Numérique 2012, dédié à la mise en place de mesures pour favoriser l’économie numérique, est reportée au lundi 20 octobre.

La crise financière et son actualité brûlante bouleversent l’agenda du Président de la République et l’annonce du Plan Numérique prévue initialement ce matin. Lundi matin, le service de communication de l’Elysée a fait savoir que la présentation du dispositif de mesures gouvernementales dans le domaine du numérique a été reportée à la semaine prochaine. Elle devrait survenir lundi 20 octobre dans la matinée, selon une source gouvernementale.

Ainsi, la conférence de presse d’Eric Besson, le secrétaire d’Etat chargé de la Prospective, de l’Evaluation des Politiques Publiques et du Développement de l’Economie numérique, prévue pour cet après-midi, a été reportée à ce même lundi 20 octobre, après l’intervention du chef de l’Etat.

Nicolas Sarkozy a sans doute préféré s’atteler à la préparation du Conseil des ministres extraordinaire qui débutera à 14 heures et qui doit plancher sur la mise en place d’un plan de sauvetage des banques. A cette occasion, le gouvernement devrait examiner un projet de loi visant à garantir par l’Etat le refinancement des banques françaises.

L’annonce des projets visant à développer de manière significative l’économie numérique en France est donc passée au second plan. Eric Besson avait déjà présenté en mai dernier “les 27 pistes de travail ouvertes à la concertation pour préparer le plan de développement de l’économie numérique“.

Ce Plan Numérique porte principalement sur quatre grands axes : permettre à tous les Français d’accéder aux réseaux numériques, en favorisant l’accès au haut débit fixe et mobile d’ici 2012 ; développer la production et l’offre des contenus numériques ; diversifier les usages et les services numériques, en favorisant, par exemple, ces usages dans les écoles, en développant le commerce électronique et en accélérant la compétitivité et la croissance de nos entreprises via le numérique. Quant au dernier axe de réflexion, il porte sur la mise en place d’une gouvernance européenne et internationale de l’Internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur