Nicolas Sarkozy sous les feux d’un “Google bombing”

Mobilité

Les webmasters sont invités à associer le nom du président du parti politique avec celui d’Iznogoud.

Ne soyez pas étonnés si, en effectuant une recherche sur les mots clés “Nicolas Sarkozy” sur Google, vous voyez apparaître en deuxième position de la page de résultats le site officiel du film Iznogoud de Patrick Braoudé.

Après l’opération d’e-mailing politique lancée par l’UMP et considérée comme du spam par certains constestaires (voir édition du 4 octobre 2005), des internautes, webmasters et bloggeurs appellent à fomenter un “Google bombing” à l’encontre de Nicolas Sarkozy pour manifester leur mécontentement. Les premiers appels dans ce sens datent du mois dernier.

Rappelons que le “Google bombing” est une technique de référencement visant à associer le texte d’un lien (Nicolas Sarkozy) à une page Web (la page d’accueil du site du film Iznogoud) en vue de placer ce site dans les premiers résultats de Google.

Iznogoud, Nicolas Sarkozy et vice-versa

Une autre opération se déroule parallèlement : les internautes sont incités à mettre en place sur le mot “Iznogoud” des liens vers la biographie du ministre de l’Intérieur sur le site Internet du Premier ministre. Ainsi, en effectuant une requête sur Google à partir du nom du héros de bande dessinée, on s’aperçoit que la page biographique officielle de Nicolas Sarkozy apparaît en troisième position.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur