Nicolas Sekkaki quitte la direction de SAP France

Cloud

L’ex-IBMer, qui avait pris les fonctions de Directeur général de SAP France en février 2010, part pour un nouveau projet. Il est remplacé par Henri van der Vaeren, responsable SAP Belgique et Luxembourg.

Nicolas Sekkaki n’aura pas atteint la longévité de son prédécesseur à la tête de SAP France (Pascal Rialland avait gardé ce poste pendant 4 ans).

Le directeur général de la branche hexagonale de l’éditeur de logiciels quitte ses fonctions pour un nouveau projet (non communiqué).

La prise de fonction de l’ex-IBMer chez SAP France remontait à février 2010. Nicolas Sekkaki s’éclipse donc au bout de deux exercices fiscales de SAP, pourrait-on dire.

Le nom de son remplaçant est connu : il s’agit de Henri van der Vaeren, qui occupait jusqu’ici les fonctions de Directeur général de SAP BeLux (raccourci pour Belgique et Luxembourg).

Un poste qu’il avait pris à partir de septembre 2010 avec une lettre de mission à l’époque : renforcer la position locale de l’éditeur sur le marché des PME.

Selon Silicon.fr, il prend donc officiellement les fonctions de Directeur général de SAP France et Maghreb.

“Depuis son arrivée chez SAP, il a su mener SAP BeLux à des résultats remarquables”, commente déclare Franck Cohen, président de la zone Europe – Moyen Orient – Afrique de SAP, cité dans le communiqué.

“Nous restons donc très concentrés sur nos ambitions pour la France en 2012, tous les ingrédients du succès sont réunis : une équipe, des produits, une stratégie et un Go to Market.”

Ingénieur commercial diplômé de la Solvay Business School à Bruxelles, Henri van der Vaeren (photo à gauche) a également étudié à la Harvard Business School.

À 45 ans, ce manager avait auparavant effectué un parcours professionnel essentiellement dans le secteur des télécoms en Europe avec des postes à responsabilités au sein de France Telecom, Belgacom et Colt.

Photo illustration : -©-Liv-Friis-larsen-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur