Nike se lance dans le Wearable Computing

Mobilité

En association avec le fabricant S3, la firme d’articles de sport Nike prévoit de commercialiser des vêtements intégrant des éléments informatiques. Le premier appareil devrait être un baladeur MP3 issu du Rio de Diamond.

Le célèbre fabricant de vêtement de sport Nike ouvre ses activités à l’informatique. La société va en effet produire, avec le concours de S3, un baladeur numérique pour les fichiers MP3. Ce premier essai du fabricant de chaussures de sport devrait être mis en vente au mois de juillet au prix de 299 dollars sans les taxes (pratiquement 2 000 francs HT). Ce baladeur embarquera 64 Mo de mémoire et sera construit par Diamond, que S3 a racheté il y a un peu moins d’un an (voir édition du 22 juin 1999).

Outre ce baladeur, le Techlab de Nike, la division consacrée au Wearable Computing, prévoie aussi quatre autres appareils. Le SDM (Speed distance monitor) Triax tout d’abord, un outil pour mesurer les foulées et la vitesse d’un coureur de fond. Toujours dans la série outil de mesure, le HRM (Heart rate monitor) sert à vérifier son rythme cardiaque pendant un effort. Enfin, deux appareils de communication et d’aide électronique à l’escalade seront aussi commercialisés par la suite. Malheureusement, on ne sait pas encore si ces objets accosteront sur nos côtes et, si la réponse est positive, quand et à quel prix.

Pour en savoir plus :

La division techlab de Nike (en anglais


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur