Nikon étoffe sa gamme CoolPix avec le SQ

Mobilité

Petit, argenté, le CoolPix SQ hérite du corps pivotant de ses aînés, les CoolPix 900, 990 et 4500. Ce concentré de technologies dispose d’un capteur 3 mégapixels et d’un zoom optique 3x. Nikon innove en offrant au CoolPix SQ une station d’accueil qui lui permettra de transférer facilement les photos sur un ordinateur, tout en rechargeant ses batteries.

Si Nikon a su se distinguer dans l’univers de la photo numérique, outre la qualité générale indéniable de la marque, c’est bien par l’esthétique et l’ergonomie particulières des CoolPix 900 et 4500 notamment, dont le corps se divise en deux blocs distincts pour pivoter. Le nouveau CoolPix SQ n’échappe pas à la règle. Comme ses grand frères, le bloc optique de ce petit boîtier argenté à façade carrée (8,2 centimètres de côté pour 2,5 cm d’épaisseur) pivote pour faciliter la prise de vue. Les photos pourront être visualisées sur l’écran LCD TFT de seulement 1,5 pouce (117 600 pixels).

Le CoolPix SQ dispose d’un capteur de 3,3 mégapixels qui permet de réaliser des photos au format maximum de 2 016 x 1 512 pixels en trois qualités de compression. Elles seront stockées sur une carte CompactFlash de type I (dont une version de 16 Mo est livrée en standard). Son zoom optique équivalent à 37-111 mm en 24 x 36 est complété par un zoom numérique 4x pour une ouverture de focale de F2:7-4.8. En plus des modes automatique et manuel, le CoolPix SQ propose quinze profils de prise de vue qui répondront à la majorité des situations (sports, coucher de soleil, contre-jour…). Le boîtier bénéficie également des avancées technologiques de Nikon en matière de mise au point sur neuf zones tandis que la mesure d’exposition s’effectue sur quinze zones d’analyse du capteur CCD.

Une base d’accueil pour se recharger

L’autre nouveauté tient dans une station d’accueil qui permet aux batteries Lithium-Ion du boîtier de se recharger tandis que s’effectue le transfert des images vers l’ordinateur via l’interface USB 1.1. Cette base d’accueil n’est pas sans rappeler l’EasyShare de Kodak (voir édition du 2 septembre 2002). Livré avec Adobe Photoshop Element 2 (voir édition du 15 juillet 2002), le CoolPix SQ devrait débarquer en mai 2003 sur le marché français pour 549 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur