Nintendo veut entrer en Chine avec des consoles low cost

Régulations
iQue-nintendo-chine

Satoru Iwata, CEO de Nintendo, annonce l’entrée en Chine (et sur d’autres marchés émergents) de nouvelles consoles low cost. Une stratégie bien différente de celle du concurrent Microsoft.

Nintendo planifie son entrée sur les marchés émergents. Pour ce faire, le groupe japonais prévoit la conception de consoles de jeux spécifiques et peu coûteuses.

C’est en tout cas ce qu’a affirmé hier Satoru Iwata, le CEO de Nintendo, dans une interview accordée à Reuters. « Il serait difficile d’entrer sur de tels marchés [émergents] si nous n’avons pas créé quelque chose de nouveau… Pour ces marchés de masse, vous avez besoin de fournir quelque chose que la plus grande partie de la classe moyenne peut s’offrir ».

Selon Satoru Iwata, les Wii et Wii U, dernières-nées des consoles de jeux de Nintendo, ne correspondent pas à ces produits suffisamment accessibles pour qu’ils soient commercialisés dans les pays en voie de développement. Selon le dirigeant, ces dernières ne feront donc pas parti de la stratégie de développement de Nintendo dans ces États.

Même en Chine, où le gouvernement local vient à nouveau d’autoriser la commercialisation de consoles et jeux étrangers à l’intérieur de ses frontières, les plateformes dernière génération de la firme japonaise ne devraient pas être largement commercialisées. A la place, le groupe devrait créer un nouvel appareil d’une qualité moindre supportant des jeux similaires à ceux qui se font sur le marché mobile. Cette console low cosy serait en contrepartie moins coûteuse à la fabrication et donc affublée d’un prix de vente plus abordable.

Nintendo et Microsoft vont confronter leurs stratégies respectives en Chine

Pour le moment aucun détail ne filtre sur les spécificités de ces Nintendo low cost. Cela reste cependant un projet tout à fait réalisable pour la firme, qui a déjà mené une telle opération en 2003 avec la manette iQue. Commercialisée en Chine, elle se connectait aux téléviseurs et permettait aux joueurs de jouer à différents jeux de Nintendo 64, à moindre coût.

En suivant cette stratégie, Nintendo espère bien évidemment renouer avec le succès après l’annonce récente de sa troisième année consécutive de déficit. Cependant, le groupe japonais se démarque totalement de Microsoft. La firme de Redmond, elle aussi sur le marché du jeu vidéo avec ses consoles Xbox, a été la première à annoncer son intention d’entrer en Chine pour septembre prochain. Pourtant, Microsoft a bien l’intention d’y vendre sa toute dernière Xbox One… actuellement vendue 499,99 euros TTC en France.

iQue-nintendo-chine
En 2003, alors que la GameCube était vendue dans les pays développés, Nintendo commercialisait l’iQue en Chine. Elle donnait accès aux jeux de la console précédente : la Nintendo 64.
Source image : Wikipedia

Quiz : Connaissez-vous le web chinois ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur