Nintendo : un Noël 2013 à oublier pour la Wii U

Régulations
wii-u-nintendo-consoles-jeux

La Wii U de Nintendo a été écrabouillée la Xbox One de Microsoft et la PS4 de Sony au cours des fêtes de fin d’année. La stratégie de Nintendo est à remettre à plat.

La firme japonaise Nintendo soutient mordicus qu’elle restera ancrée dans la fabrication de consoles de divertissement associées à l’édition de jeux vidéo. Pourtant, la contre-performance au niveau des ventes de la Wii U aurait pu provoquer une réaction plus tranchée.

La période de Noël a été cruelle pour Nintendo face à la Xbox One de Microsoft et la PlayStation 4 de Sony qui ont tiré la couvertures vers eux. La Wii U a manqué d’attractivité. Entre avril et décembre 2013, un volume de 2,41 millions de consoles a été écoulée dans le monde (évaluation globale depuis le lancement du produit survenu fin 2012 : 5,86 millions unités vendues).  Microsoft évoque 3,9 millions d’unités XBox One diffusées sur la période de fêtes de fin d’année et Sony parle de son côté de 4,2 millions de PS4 vendues à fin 2013.

Même topo pour la 3DS : l’objectif de ventes de la console portable de Nintendo ne sera pas atteint.

On a évoqué dans les médias une bascule des jeux vidéo de Nintendo dans l’univers des smartphones. Satoru Iwata, Président de Nintendo, a balayé cette hypothèse. “Mais notre approche, ce n’est pas de mettre nos jeux sur des smartphones”, selon les propos rapportés par Reuters. Tout juste pourrait-on trouver des jeux en teasing proposé en mode casual gaming pour smartphones et tablettes.

Nintendo doit se ressaisir, à en croire les résultats financiers égrenés par LeMonde.fr. Le troisième trimestre (période octobre – décembre 2013) et plus globalement les neuf premiers mois de son exercice fiscal 2013 – 2014 montrent un repli des ventes (équivalent de 3,5 milliards d’euros, – 8% par rapport à la même période l’an passé). Tandis que le bénéfice net recule de 30% 10,2 milliards de yens (732 millions d’euros). La perte d’exploitation devrait se creuser d’ici la fin de l’exercice fiscale (35 milliards de yens), tout comme la perte nette (25 milliards de yens).

Quiz : Connaissez-vous la réalité augmentée ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur