NKM veut promouvoir l’authentification sur Internet

AuthentificationCloudSécurité

De nouveaux signataires s’engagent à respecter la Charte pour la promotion de l’authentification, qui a pour objectif d’aider à la lutte contre le vol d’identité des internautes.

Dans le cadre du Plan France Numérique 2012, qui prévoit notamment d’aider les citoyens a accroître leur confiance dans le numérique,  Nathalie Kosciusko-Morizet, la secrétaire d’Etat en charge de la Prospective et du Développement de l’économie numérique, a fait signé à quatorze acteurs de l’Internet et de la banque sa Charte pour la promotion de l’authentification.

Cette charte doit obliger les signataires à informer les internautes de la nécessité de s’authentifier et de protéger ses données personnelles contre les attaques de cyber-criminels. Ils s’engagent également à développer des solutions d’authentification pour mieux protéger les consommateurs.

En février 2008, une première version de cette Charte, établie sous l’égide de la Direction du développement des médias (DDM), avait déjà recueilli huit signatures. Ce sont aujourd’hui des acteurs du monde bancaire (Association des sociétés financières), des éditeurs de solutions de sécurisation (Certeurope, Gemalo), des spécialistes du paiement en ligne (PayPal), des sites marchands (eBay, Easy Voyage), des opérateurs (Fédération Française des Télécoms, Free), des éditeurs et prestataires de services (Microsoft, Bull) ou des portails Web (Yahoo France) qui se sont formellement engagés “à se mobiliser afin d’aider les internautes à acquérir de bonnes pratiques en matière d’authentification sur Internet, de protection des données personnelles et de sécurisation des postes de travail”.

Car la confiance des Français sur le niveau de sécurité d’Internet est bien écornée. Selon le rapport 2008 de l’association Clusif, 65% des internautes jugent que le risque de vols de données confidentielles est important voire très important sur le Web. 54% estiment par ailleurs qu’une authentification trop laxiste augmente ce risque de détournement de données liée à l’identité de l’internaute.

Pour mieux informer les internautes sur les dangers qu’ils encourent en cas de trop faible authentification et pour les inciter à acquérir de bons réflexes en la matière en sécurisant leur ordinateur, Nathalie Kosciusko-Morizet a dévoilé une nouvelle version du site grand public Surfez Intelligent. Cette plate-forme d’informations est découpée en trois grandes parties : “Vos données, soyez le maître”, “Votre messagerie, faite le tri” et “Votre ordinateur, gardez-le en forme”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur