Nokia accuse Apple de violation de brevets avec l’iPhone

CloudMobilitéSmartphones

Nokia attaque Apple en justice. L’iPhone violerait une dizaine des brevets portant sur des technologies fondamentales de communication sans fil détenus par le constructeur finlandais.

Sur le marché des smartphones marqué par l’essor de l’iPhone, Nokia compte mettre des bâtons dans les roues d’Apple par voie de justice.

Le fabricant finlandais de terminaux mobiles, leader mondial, lance une action en justice aux Etats-Unis contre la firme de Steve Jobs et son iPhone pour violation de brevets portant sur des normes : GSM, UMTS (3G WCDMA) et WLAN.

Nokia vient de déposer une plainte dans ce sens devant le tribunal de district de l’Etat du Delaware (à compétence fédérale).

Le litige porterait sur une dizaine de brevets portant sur des technologies fondamentales (données sans fil, code vocal, sécurité et chiffrement) pour rendre les terminaux mobiles compatibles avec les normes de communication sans fil.

“Depuis le lancement de l’iPhone en 2007, Apple commet des violations de brevets portant sur tous ses modèles”, assure Nokia dans un communiqué de presse. Le montant des réparations demandées n’est pas précisé.

Le constructeur met en avant les efforts fournis pour développer la R&D sur la mobilité depuis 20 ans : 40 milliards de dollars et 10 000 brevets dans son portefeuille. Tout en soulignant qu’il a signé des contrats de licences d’exploitation pour ces brevets avec une quarantaine de fournisseurs de services mobiles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur