Nokia est dans de sales draps, confirme son P-DG Stephen Elop

Dans une missive envoyée à ses salariés, Stephen Elop, le P-DG de Nokia, ne mâche pas ses mots et souligne la situation très inquiétante dans laquelle se trouve depuis des mois le constructeur finlandais.

nokia-x3

Nokia va mal, et son nouveau P-DG, Stephen Elop, ne prend même plus la peine de relativiser la situation.

Dans un e-mail envoyé à ses salariés, et dont l’AFP et Engadget.com se sont procurés une copie, il fait le compte-rendu (amer) des difficultés rencontrées par le constructeur finlandais ces derniers mois et les défis qui l’attendent.

« Nokia, notre plate-forme est en feu. […] Pourquoi sommes-nous à la traîne alors que le monde autour de nous évolue ? », s’interroge Stephen Elop, dans sa missive.

Il compare ici Nokia à un homme piégé sur une plate-forme pétrolière, qui doit choisir entre périr dans l’incendie ou tenter un dangereux saut dans les eaux glacés pour tenter de s’en sortir vivant…

Le fabricant nordique, ces derniers mois, a été complètement dépassé par l’envolée des smartphones iPhone et Android, ne cessant de perdre, inéluctablement, des parts de marché au fil des trimestres.

Le P-DG de Nokia n’y va pas par quatre chemins. Il y aura « un immense effort à fournir» de la part des collaborateurs « pour transformer l’entreprise ». Car c’est maintenant qu’il faut réagir avant qu’il ne soit trop tard.

Côté matériel, comme logiciel, Nokia est à la traîne par rapport aux produits proposés par ses concurrents depuis plusieurs mois, voire années.

« Le premier iPhone est sorti en 2007, et nous n’avons toujours pas de produit qui se rapproche de cette expérience. Android est arrivé sur le devant de la scène deux ans après, et cette semaine, il s’est approprié notre position de leader sur le marché des ventes de smartphones.  Incroyable », martèle Stephen Elop.

Du côté des OS mobiles, ce n’est guère plus brillant. Le patron de Nokia ne manque pas de saluer les innovations de ses concurrents pour montrer les faiblesses du fabricant finlandais.

« Apple a bouleversé le marché, en redéfinissant  le smartphone et en attirant de nombreux développeurs vers un écosystème fermé mais très puissant. […] Apple a changé les règles du jeu ». Quant à Android, « il est devenu une force gravitationnelle ».

« Nos concurrents ne ce sont pas attribués nos parts de marché avec des terminaux, mais avec un écosystème entier », souligne-t-il.

Et Nokia dans tout ça ? Pas assez compétitif. Selon lui, l’OS Symbian a fait son temps. Si la plate-forme MeeGo, co-developpée avec Intel, représente une opportunité, elle pourrait vite être supplantée si elle ne se s’impose pas plus vite sur le marché. « A cette vitesse, à la fin 2011, nous n’aurons qu’un seul smartphone MeeGo sur le marché », se lamente Stephen Elop.

Le 11 février prochain à Londres, le P-DG de Nokia va tenter de sauver les meubles et dévoilant les axes d’une nouvelle stratégie. Il devrait, dans le même temps, annoncer le renouvellement d’une bonne partie de son équipe dirigeante.

Derniers commentaires



8 replies to Nokia est dans de sales draps, confirme son P-DG Stephen Elop
  • Le 9 février 2011 à 16:43 par khalen

    Heu… c’est peut être une question stupide mais pourquoi Nokia n’intègre pas Android sur ces smartphones ?

    Symbian est mort et vu de l’extérieur, Meego est déjà dépassé.

    Le 1er constructeur mondial de téléphone portable associé au premier OS et seul concurrent d’Apple, ça a du sens ?

    A mon sens, un N8 sous Gingerbread aurait du succès…

    Doit y avoir une partie du business de Nokia que je n’ai pas compris…

  • Le 9 février 2011 à 17:07 par GNU

    Le pire c’est que l’experience Nokia a servi pour les développeurs de smartphone à la pomme et android.

    Tous les meilleurs hackers de l’embarqué ont joué avec les Nokia N770 puis N800 (allez un petite infidélité pour les Neo 1973 et FreeRuner).

    Aujourd’hui encore LE téléphone des vrai hacker est le Nokia N900.

    Nokia avait avec Maemo les meilleurs developpeurs/mineurs de ce qui allait être de l’or dans le futur (Linux…) et Nokia les a laissé filer …

  • Le 9 février 2011 à 17:22 par boof

    Si Nokia embauchait des gens meilleurs, ça se saurait.

  • Le 9 février 2011 à 17:33 par Princesse Paris

    Cela fait des années que Nokia est largué, alors qu’il disposait une mine d’or entre ses mains.
    Dans les années 90 et jusqu’au débuts des années 2000 c’était les meilleurs téléphones avec les meilleurs logiciels.

    C’est peut être au PDG de se remettre en question !
    Sa réaction (même elle) arrive 2 ans en retard.

    Ayant travaillé sur une plateforme dans les années 2000 pour Alcatel Gsm, je m’étonne tous les jours de la dérive de Nokia.

    Faut le virer ce patron, et vite sauver les meubles.

  • Le 9 février 2011 à 22:39 par mOSXquito

    Et puis il y a ceux, comme moi, qui « aident » Nokia à boire la tasse ;-)

    En effet, tant que ces idiots continueront à être mauvais joueurs, entre autre en attaquant Apple, je continuerais à systématiquement déconseiller / dénigrer le matériel Nokia.

    Je connais des dizaines d’utilisateurs Mac qui font la même chose, à la longue ça doit faire mal à leur ventes…

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

16:40:17