Nokia et Microsoft confient leur avenir au Lumia 800

CloudMobilitéOS mobiles
Nokia Lumia 800

L’heure de vérité pour Nokia et Microsoft a sonné, avec l’arrivée sur le marché des premiers Windows Phone issus de leur partenariat. Tour d’horizon des atouts de cette offre.

C’est l’acte de naissance de Windows Phone“, considère Paul Amselem, directeur général de Nokia France.

Une poignée de semaines après avoir été présenté dans le cadre du Nokia World, le Lumia 800 arrive dans les boutiques des opérateurs cette semaine.

Bouygues Telecom, Orange, SFR, ainsi que The Phone House sont sur les rangs pour accueillir le premier Windows Phone de Nokia.

Une arrivée attendue depuis l’annonce de la signature de l’accord avec Microsoft faite en février 2011 au Mobile World Congress de Barcelone.

Pour ce lancement, Nokia conserve la stratégie qui a fait sa réputation en proposant un produit bien léché : coque monobloc extrudée en coloration pleine, écran multipoints 3,7 pouces légèrement convexe en 800×480 Amoled.

L’intérieur de la bête cache aussi de bonnes surprise : processeur 1,4 GHz Qualcomm MSM8255 mono cœur (alors que la tendance est au double cœur), optique Carl Zeiss 8 mégapixels avec double flash LED, 16 Go de mémoire interne (hélas non extensible), réseaux GSM/HSPA (cat. 10 jusqu’à 14,4 Mbps) et interfaces de communication habituelles (Bluetooth, wifi…).

Mais c’est bien sur l’environnement Windows Phone 7.5 (Mango) que Nokia compte faire la différence et revenir sur un marché où il perd pied, celui des smartphones.

Windows Phone est une opportunité de repositionner la marque,” explique Xavier Sautereau, responsable marketing de Nokia France cité par Silicon.fr.

La marque Nokia est encore puissante mais elle manquait d’aspérité, notamment pour séduire les plus jeunes à cause d’une évolution que Nokia n’a pas su suivre. Mais nous revenons aujourd’hui dans le match.”

Nokia et Microsoft vont donc mettre les bouchées double pour, l’un comme l’autre, tenter de rattraper leur retard respectif (le premier perdant régulièrement des parts de marché, le second n’ayant pas encore réussi à convaincre sur la mobilité).

Mais Nokia devra se distinguer de ses concurrents Samsung, HTC ou LG, d’autant que les innovations proposées par les constructeurs à Microsoft sont (éventuellement) approuvées pour l’ensemble des partenaires.

(la suite page 2 : les atouts des Windows Phone face à la concurrence)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur