Nokia met fin à sa plate-forme de jeux pour mobiles N-Gage

Mobilité

Afin de se concentrer sur les contenus proposés par le kiosque Ovi Store, Nokia a annoncé la prochaine fermeture de N-Gage, son service de téléchargement de jeux vidéo pour les mobiles.

Après avoir réorganisé il y a quelques jours ses activités mobiles autour des smartphones, Nokia opère un grand ménage dans ses contenus. Le constructeur finlandais a ainsi annoncé qu’il allait fermer N-Gage, sa plate-forme en ligne dédiée aux jeux sur mobiles.

Pour laisser le temps aux mobinautes de se retourner, Nokia a précisé que les offres de jeux resteront valables jusqu’en septembre 2010 et que le site communautaire N-Gage ne baissera le rideau qu’à la fin de l’année prochaine. En outre, les jeux déjà téléchargés continueront de fonctionner malgré la fermeture programmée.

N-Gage avait souffert, depuis son lancement en 2008, de quelques obstacles que la plate-forme n’a jamais pu surmonter. N-Gage n’a en effet jamais été proposé nativement sur les mobiles compatibles, à savoir des terminaux Nokia estampillés “console de jeux” qui n’ont jamais trouvé leur public.

Le constructeur va ainsi se recentrer sur les contenus disponibles sur l’Ovi Store, son nouveau kiosque de téléchargement d’applications pour les terminaux et smartphones Nokia, dont une version française a été inaugurée à la mi-septembre. Les jeux mis en avant sur N-Gage seront ainsi progressivement rapatriés vers l’Ovi Store.

A l’image de l’AppStore d’Apple, du Windows MarketPlace de Microsoft, du BlackBerry AppWorld ou de l’Android Market, l’Ovi Store, qui distribue des applications mobiles gratuites et payantes, devrait permettre à Nokia de générer de nouveaux revenus.

En effet, Nokia, en termes de rémunération, n’a pas choisi de se distinguer des pratiques utilisées par Apple ou Microsoft : 70% du prix de vente de l’application payante est reversé aux développeurs, et les 30% restants reviennent à Nokia.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur