Nokia Morph met les nanotechnologies à portée de main

Mobilité

Le leader du portable Nokia s’aventure dans les technologies du futur et propose un concept de téléphone révolutionnaire.

Nokia révolutionne les règles du développement des portables avec son concept Nokia Morph. Le fabricant finlandais de téléphones s’aventure dans le monde des nanotechnologies et dévoile un portable du futur qui n’a rien à envier aux films de science fiction les plus aboutis. Une vidéo sur YouTube en format long ou court présente sous la forme d’un film d’animation les caractéristiques et l’aspect de ce nouveau téléphone, qui n’est pour l’instant qu’à l’état de projet.

Cette initiative, menée à bien en partenariat avec l’Univeristé de Cambridge en Grande-Bretagne, vise à sensibiliser les gens aux potentialités des nanotechnologies. Dans la vidéo, le portable peut se déplier, s’étirer, se porter autour du poignet comme une montre. Il est extrêmement fin, doté de capacités sensorielles, auto-nettoyant ou encore rechargeable grâce à l’énergie solaire, pour ne citer que certaines de ses caractéristiques.

Mais la façon de communiquer sur ce nouveau concept marque aussi une rupture: “Pour Nokia, c’est probablement la stratégie la plus osée qu’ils n’aient jamais tenté”, souligne Ben Wood chez CCS Insight, une agence de conseil spécialisée dans la téléphonie mobile qui travaille avec Nokia depuis plus de 10 ans. Finis l’isolation et le secret entourant systématiquement l’élaboration d’un nouveau produit. Nokia souhaite partager ses idées et invite également les experts et blogueurs spécialisés à se prononcer.

Auto-nettoyant et rechargeable à l’énergie solaire

“Nous avons réalisé en 2005 que nous limitions nos possibilités si nous faisions tout en interne. Nous sommes ouverts à l’extravagance”, avance Bob Iannucci, directeur technique chez Nokia. La firme finlandaise se positionne sur un marché promis à une forte croissance – le téléphone ayant accès à Internet – alors qu’un milliard de personnes dans le monde dispose déjà d’un téléphone Nokia, soit une personne sur six. En comparaison, l’iPhone d’Apple s’est vendu à 5 millions d’exemplaires, depuis son lancement en juin 2007.

Un bracelet ? Non, un téléphone (concept Morph de Nokia)

Le blogueur Olivier Thylmann, qui a fait parti d’un groupe de travail sur le développement du produit Nokia, estime que la politique d’ouverture est la stratégie à suivre pour les entreprises. “Travailler avec ses clients est une tendance mondiale. Se réfugier dans sa tour d’ivoire ne marche plus”, estime le blogueur allemand. Suivant le chemin emprunté par Google, Nokia espère attirer plus de monde dans sa phase de développement grâce à ses sites de test publics bêta où plus d’un million de personnes se rendent chaque mois.

Nokia Morph fait en outre parti d’une exposition sur l’art et le design au MOMA de New York jusqu’au 12 mai prochain. “Nous espérons que la combinaison de l’art et de la science vont permettre d’expliquer le potentiel des nanosciences auprès d’une audience plus large”, explique Tapani Ryhanen, directeur de recherche au Nokia Research Center à Cambridge.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur