Nokia reste aux rênes de Windows Phone

Régulations
nokia-marche-windows-phone

Au dernier pointage d’AdDuplex, Nokia concentre 90% du marché des Windows Phones, avec des volumes de ventes en hausse, notamment sur l’entrée de gamme via le modèle Lumia 520.

Avec à son actif 90% des Windows Phones en circulation au dernier baromètre d’AdDuplex*, Nokia semble parvenu à imposer l’étendue de son catalogue dans l’immensité du marché des smartphones.

Principal soutien de Microsoft sur le dossier des systèmes d’exploitation mobiles, le fabricant télécoms finlandais poursuit une stratégie de diversification de son offre, de l’entrée au haut de gamme.

Conséquence de cette stratégie axée sur le volume, son emprise se fait aujourd’hui encore plus forte qu’au dernier pointage réalisé à la mi-juin (AdDuplex lui concédait alors 80,2% du marché).

Malgré ce recouvrement superficiel mis en exergue par un regain global d’intérêt pour les terminaux série Lumia, notamment aux Etats-Unis, Nokia est confronté à de multiples enjeux en coulisse.

En premier lieu, son volume de ventes – en l’occurrence, 8,8 millions de smartphones au 3e trimestre 2013 selon Gartner – n’atteint ni celui d’Apple (30,3 millions d’exemplaires pour l’iPhone), ni celui de Samsung (80,3 millions d’unités).

Pour autant, le segment des Windows Phones lui reste acquis : seul HTC parvient un tant soit peu à se distinguer avec ses modèles 8S et 8X, qui représentent respectivement 3,2% et 3,7% des ventes… de terminaux sous Windows Phone 8.

En y ajoutant les appareils restés sous une version antérieure (environ 25% du parc Windows Phone), le constructeur taïwanais disparaît du classement.

Même constat pour les Omnia de Samsung, qui constituaient encore près de 10% de la masse il y a un an.

A l’échelle de la planète, c’est un modèle d’entrée de gamme qui domine les débats : le Lumia 520, avec 26,5% de part de marché.

Pour trouver trace de terminaux haut de gamme, il faut chercher le Lumia 920 (8,8%) et le Lumia 820 (5,5%).

Une fragmentation à l’image du marché dans son ensemble, qui connaît une évolution disparate : Windows Phone 7 est presque majoritaire en Pologne, plus de 10 modèles détiennent encore au moins 2% du marché italien et l’Australie a rapidement adopté le photophone Lumia 1020.

La France ne fait pas exception à ces irrégularités. Le HTC 8S fait de la résistance avec 11,8% du marché, devancé seulement par le Lumia 520 et ses 37,4%.

Ci-dessous, la situation dans l’Hexagone :

windows-phone-france-novembre-2013

* Régie publicitaire pour Windows Phone, AdDuplex a mené son étude le 22 novembre, sur un échantillon de 2087 applications excéutant la v2 de son SDK.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de Nokia ?

Crédit photo : Nokia


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur