Nokia se réorganise pour mieux s’ancrer dans un monde de convergence

Mobilité

La firme finlandaise se recentre en trois grandes unités au niveau monde.
Nokia France a récemment défini ses priorités produits.

Le 20 juin, Nokia a annoncé que son organisation allait être remodelé en trois grandes unités afin de fluidifier les process et se montrer plus flexible sur le marché de la convergence télécoms.

La première division baptisée “Devices” portera sur la création de nouveaux modèles de téléphones, la deuxième intitulée “Services & Software” prendra en main les solutions logicielles tandis que la dernière sous-entité “Markets” supervisera les activités marketing, approvisionnement et canaux de ventes.

A partir du 1er janvier 2008, Nokia devra publier les résultats financiers liés à ces activités sous une double présentation : une ligne dédiée ” Devices & Services” et la seconde portant sur la co-entreprise Nokia Siemens Network.

Le MC prendra la relève du PC, selon Nokia

Voilà pour le côté corporate. Maintenant, place aux produits. Le 12 juin, Nokia a convié la presse française à son Nokia Experience Day afin de présenter l’ensemble de son catalogue téléphonie. En guise d’introduction, Jacques Sylvander, directeur général de Nokia France, se livre à quelques prévisions : “Pour certains experts, le marché serait arrivé à saturation. Chez Nokia, nous sommes loin de le penser. Il y aura 3 milliards d’abonnés à la téléphonie mobile en 2007, 4 milliards en 2010.

En ce qui concerne Nokia spécifiquement, le fabricant de terminaux mobiles leader mondial a écoulé 900 millions d’unités dans le monde. La firme finlandaise espère qu’elle affichera 1,5 milliard d’utilisateurs de ses téléphones mobiles d’ici trois ans. Un programme ambitieux mais comment y parvenir ?fin L’un des points-clés portent sur la convergence multimédia et mobilité. Nokia parle d’ailleurs de MC pour Multimedia Computer censé prendre la relève des PC.

Etant entendu que le même appareil ne peut pas convenir à tout le monde, la direction marketing de la firme mobile a identifié 12 segments de clientèles différentes. D’où un catalogue dans lequel il est aisé de se perdre. Il est donc divisée en quatre gammes : Live (multimédia), Connect (appareils simples), Achieve (appareils professionnels) et Explore (comportant les classiques familles N70, N80 et N90).

L’avenir est au terminaux accumulant les fonctions : téléphone bien sûr mais aussi lecteur MP3, appareil photo, GPS, console de jeux… L’Internet est un fort axe de développement, que ce soit pour mettre à jour un blog, poster une vidéo ou lire ses mails. Selon Nokia, 4 % des mails seraient lus en situation de mobilité. Au catalogue, on trouve la tablette Internet N800 mais elle est démunie des fonctions de téléphonie.

L’appareil qui symbolise le mieux la convergence est donc le récent N95. C’est sur ce modèle que tourne des démonstrations de jeux à la norme “maison” Ngage. Branché sur un poste téléviseur, le N95 offre une image 3D d’une qualité largement supérieure à la première PlayStation !

Le N95, prêt à tuer l’iPhone ?

En situation de mobilité, l’écran du téléphone est de grande taille et la prise en main agréable pour jouer, le nouveau né de Nokia est donc désormais un concurrent plus crédible face aux consoles portable DS et PSP que ne l’avait été la première Ngage. Mais le principal adversaire n’est pas là. A la question, “à quand votre iPhone Killer ?“, Jacques Sylvander répond tout simplement : “Notre iPhone killer existe déjà, il s’appelle le N95 !

Des efforts en termes d’accessibilité des terminaux mobiles sont réalisés. Xavier des Horts, le responsable de la communication de Nokia France, signale qu’il existe une version du mode d’emploi du N95 en braille. “Il n’y a pas de terminaux spéciaux avec des touches plus grandes pour malvoyants car cette c lientèle ne veut pas de produits différenciants“. Toutefois certains téléphones récents proposent une loupe logicielle pour améliorer la lisibilité.

MyNseries, des services mobiles personnalisables
Toujours dans le cadre du Nokia Experience Day, le fabricant de téléphones a annoncé MyNseries, une application S60 développée par Streamezzo. Une fois chargée, elle permet d’accéder depuis le mobile à une sorte de portail avec des actualités, des sites de photos comme Flickr, Internet avec Yahoo Go!, de la musique, des jeux d’éditeurs comme Electronic Arts, etc. L’application MyNseries est pour le moment en version Beta téléchargeable gratuitement pour les Nokia N95 et N73. Sont annoncées aussi des versions N70, N72, N76, N93 et N93i.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur