Nokia s’invite dans le Web 2.0 avec Twango

Mobilité

Le fabricant leader mondial de terminaux mobiles veut pousser ses clients
vers la plate-forme de partage de contenus qu’il vient d’acquérir.

Avec l’annonce du rachat du spécialiste de partage Twango, Nokia entend clairement se faire une place sur le marché du partage de contenu sur mobile.

Le leader mondial de la téléphonie mobile, d’origine finlandaise, a annoncé l’acquisition de Twango, une start-up installée à Redmond (Etat de Washington) qui offre un système d’organisation et de partage de photos, de vidéos et d’autres médias personnels similaire à d’autres plates-formes “Web 2.0” tels que Facebook ou MySpace.

“L’acquisition de Twango est un pas concret dans le sens de notre vision des services internet et d’une fourniture d’un accès en continu à l’information, aux divertissements et aux réseaux de partage”, s’est réjoui Anssi Vanjoki, vice-président et directeur général de la division multimédia de Nokia.

“Lorsque vous combinez un ‘ordinateur multimédia portable ‘ Nokia Nseries à un service de partage multimédia aussi riche que Twango, les utilisateurs découvrent de nouvelles possibilités de créer et d’apprécier des expériences multimédias riches en temps réel”, poursuit le représentant de Nokia. Dans le cadre de cet accord, Nokia dépêchera une équipe d’experts en service Web chez Twango.

Selon Pete Cunningham, analyste chez Canalys, Nokia bénéficie d’une énorme base de clients qui lui offre une excellente opportunité de déployer des services Web 2.0. Il ajoute qu’une intégration progressive pourrait améliorer considérablement le chiffre d’affaires moyen par utilisateur.

Mais selon l’analyste, les utilisateurs changent de service d’eux-mêmes ou par le bouche-à-oreille et ont tendance “à aller où ils le souhaitent et à faire ce qu’ils veulent, plutôt que de suivre ce que les grandes entreprises voudraient leur voir faire”.

Nokia pourrait donc s’opposer à une résistance des utilisateurs en tentant de les orienter vers son propre système plutôt que de leur laisser le choix de migrer à leur guise.

Nokia est également en train d’explorer d’autres expériences de partage multimédia, notamment la possibilité de combiner des informations de positionnement par GPS avec des photos et des vidéos.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 24 juillet 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur