Nokia subit un ralentissement global de ses activités

Mobilité

Le fabricant leader mondial de terminaux mobiles va annoncer des résultats décevants au troisième trimestre.

Dans un commentaire financier officiel, Nokia a indiqué qur les résultats du troisième trimestre seront significativement plus bas que prévu. Ils seront publiés le 16 octobre. Mais Nokia a surpris les analystes avec cette annonce au préalable. Ce qui est rare chez le fabricant de terminaux mobiles, qui occupe une position de leader mondial.

Nokia prévoit donc une baisse de sa part de marché par rapport aux deuxième trimestre. Alors que la direction du groupe finlandais s’était avancée sur une croissance équivalente. “Nous nous attendons à ce que le marché mondial des terminaux mobiles en 2008 subisse l’impact de la baisse de moral des consommateurs sur de nombreux marchés”, précise Nokia dans une déclaration publique.

“Toutefois, Nokia prévoit toujours pour 2008 une croissance en volume d’au moins 10% en termes de terminaux mobiles écoulés par rapport aux 1,14 milliards d’unités vendues par Nokia sur l’année 2007”, écrit la direction financière de Nokia. “Plus globalement, dans notre secteur d’activité, nous maintenons la prévision d’une croissance en volume de ventes de terminaux mobiles au troisième trimestre 2008.”

Nokia prévient également que sa position sur le marché s’en trouverait affectée, puisqu’elle n’a pas l’intention de réduire les prix de ses produits comme l’ont fait d’autres fabricants. La société souhaite gagner ses parts de marché uniquement si cela se révèle profitable sur le long terme.

D’après les dernières évaluations de Gartner, Nokia occupe presque 40% du marché mondial de la téléphonie mobile.

Dans un commentaire financier officiel, Nokia a indiqué qur les résultats du troisième trimestre seront significativement plus bas que prévu. Ils seront publiés le 16 octobre. Mais Nokia a surpris les analystes avec cette annonce au préalable. Ce qui est rare chez le fabricant de terminaux mobiles, qui occupe une position de leader mondial.

Nokia prévoit donc une baisse de sa part de marché par rapport aux deuxième trimestre. Alors que la direction du groupe finlandais s’était avancée sur une croissance équivalente. “Nous nous attendons à ce que le marché mondial des terminaux mobiles en 2008 subisse l’impact de la baisse de moral des consommateurs sur de nombreux marchés”, précise Nokia dans une déclaration publique.

“Toutefois, Nokia prévoit toujours pour 2008 une croissance en volume d’au moins 10% en termes de terminaux mobiles écoulés par rapport aux 1,14 milliards d’unités vendues par Nokia sur l’année 2007”, écrit la direction financière de Nokia. “Plus globalement, dans notre secteur d’activité, nous maintenons la prévision d’une croissance en volume de ventes de terminaux mobiles au troisième trimestre 2008.”

Nokia prévient également que sa position sur le marché s’en trouverait affectée, puisqu’elle n’a pas l’intention de réduire les prix de ses produits comme l’ont fait d’autres fabricants. La société souhaite gagner ses parts de marché uniquement si cela se révèle profitable sur le long terme.

D’après les dernières évaluations de Gartner, Nokia occupe presque 40% du marché mondial de la téléphonie mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur