Nokia va supprimer 4000 postes et transférer sa production en Asie

Cloud

Nokia a annoncé son intention de couper dans ses effectifs : 4 000 postes seront supprimés, avec une mise en production de ses terminaux qui s’effectuera dorénavant depuis l’Asie.

Confronté à la concurrence d’Apple ou Samsung, Nokia a décidé de réduire d’avantage ses coûts.

Le groupe finlandais annonce la suppression de 4000 postes et la transformation de ses usines de Komarom (Hongrie), Salo (Finlande) et Reynosa (Mexique), d’unité de production en simples centres de “personnalisation” de smartphones.

“Cela va nous permettre d’offrir plus de personnalisation et de réactivité pour répondre aux attentes de nos clients”, explique Niklas Savander, directeur exécutif chez Nokia.

Longtemps préservée, l’usine historique de Salo, au coeur de la Finlande, devra donc abandonner l’assemblage des smartphones pour se concentrer sur leur personnalisation, notamment dans le cadre de packs pour opérateurs.

Avec un cours de bourse en hausse de 1,79%, la décision de Nokia est sans doute réaliste sur le plan financier mais elle pourrait être mal accueillie par une population européenne, soucieuse de réindustrialiser le vieux continent, en misant notamment.. sur les nouvelles technologies.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur