Nokia vend les bijoux de famille

Cloud

En pleine tourmente financière, Nokia voudrait céder sa marque de téléphones de luxe Vertu à un fonds d’investissement pour 200 millions d’euros.

Nokia s’apprête à définitivement quitter le marché du luxe.

Le constructeur des smartphones Lumia serait en négociations avancées avec le fonds d’investissement Permira pour vendre sa marque Vertu, rapporte le Financial Times (29/04).

Selon le quotidien économique, l’opération pourrait rapporter 200 millions d’euros à Nokia, alors que les ventes de ces téléphones grand luxe représenteraient entre 200 et 300 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Vertu est la marque britannique des terminaux de luxe du constructeur finlandais rappelle Silicon.fr.

Fabriqués à la main par un seul et unique artisan par terminal, et composés de métaux précieux (touches en saphir, revêtement de cuir traité pour résister à diverses matières, etc.), les combinés peuvent atteindre 250 000 euros à la vente.

L’heure est visiblement aux économies, surtout après le désastreux bilan du premier trimestre présenté par Nokia avec une perte de 1,5 milliard d’euros.

Une mauvaise nouvelle enfoncée par la perte de la première place du classement mondial des constructeurs de téléphones au profit de Samsung.

Dotés de l’OS Symbian et de fonctionnalités basiques, il n’est plus certain que les gammes Signatures, Constellation, Ascent et autres Aycta de Vertu répondent encore aux besoins de ceux qui ont les moyens de se payer ces terminaux, y compris avec des services de conciergerie.

Nokia avait déjà anticipé le mouvement en fermant ses boutiques Vertu au Japon en 2011.

Permira, l’acquéreur, possède déjà plusieurs marques de luxe comme Hugo Boss et Valentino.

 

Logo : la gamme Constellation de Vertu. Prix de départ : 4000 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur