Nokia vend ses activités de sécurité à Check Point

Cloud

Le groupe finlandais se sépare de sa division “Security Appliances” au profit Check Point. Nokia va se concentrer sur son activité grand public.

Nokia a décidé de céder sa branche de “Security Appliances” à un partenaire de longue date, Check Point Software Technologies. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, mais cette acquisition devrait être finalisée, d’après le Finlandais, à la fin du premier trimestre 2009.

Check Point lui fournissait déjà depuis plusieurs années des solutions de sécurité axées notamment sur les pare-feux. En mettant la main sur son activité de “Security Appliances”, la société israélienne s’approprie les plates-formes de sécurité dédiées de Nokia, ainsi que ses réseaux privés virtuels (VPN – Virtual Private Network) et ses logiciels de gestion unifiée des menaces (UTM – Unified Threat Management).

“Depuis plus de 10 ans, l’activité “Security Appliances”  de Nokia a réussi à occuper une position de leader sur ce marché. Nos plates-formes de sécurité IP ont acquis une réputation de solutions d’excellence sur laquelle déployer les logiciels de sécurité de premier plan de Check Point”, a déclaré Tom Furlong, le vice-président de la division Services & Software chez Nokia, dans un communiqué. “Cette activité est en phase avec les offres proposées par Check Point, et leur combinaison sera réellement bénéfique pour les milliers de clients qui utilisent aujourd’hui les solutions de sécurité de Nokia.”

Check Point récupère de nouveaux clients et Nokia se recentre sur sa principale activité

Check Pont Software Technologies a ainsi l’opportunité de récupérer les 23 000 clients qui ont déjà adhéré aux plates-formes de sécurité élaborées par Nokia. 200 000 unités ont déjà été vendues. Quant à la firme israélienne, elle possède de son côté plus de 100 000 clients chez qui elle a installé plus de 700 000 passerelles de sécurité.symbia

L’équipementier finlandais souhaite ainsi se recentrer sur ses activités dédiées au grand public, comme le développement de nouveaux terminaux, la refonte de l’OS Symbian, et l’enrichissement du portail mobile Ovi, proposant des services Internet élaborés par Nokia.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur