Nokia vient de débaucher un expert webOS issu de HP

MarketingMobilitéOS mobiles

En charge des relations avec les développeurs webOS chez HP, Richard Kerris vient de rejoindre Nokia pour occuper un poste similaire. Vers une jonction webOS et Windows Phone ?

Nokia vient d’embaucher Richard Kerris pour prendre en charge les relations avec les développeurs.

Jusqu’ici, il avait un poste similaire chez HP au sein de la division webOS chez HP.

Auparavant, on l’a trouvé à un poste de Directeur technique chez Lucasfilm et de responsable en charge des relations avec les développeurs chez Apple.

Un nouvel élan pour la fabricant télécoms finlandais ? Nokia se concentre désormais sur Windows Phone au nom d’un partenariat stratégique signé avec Microsoft.

Le recrutement a été annoncé lors de l’évènement Nokia World 2011 à London.

C’est Marco Argenti, en qualité de senior vice president pour “l’expérience développeur et place de marché”, qui a révélé l’arrivée de Richard Kerris chaleureusement accueilli.

Sa prise de fonction est immédiate. Officiellement, il disposera du poste de vice president en charge de superviser les relations avec les développeurs.

“Les gens formidables font toujours la différence. Et je suis enthousiaste à l’idée que Richard Kerris rejoigne mon équipe”, a déclaré Marco Argenti dans un tweet.

Selon eWeek UK, des rumeurs de départ avaient circulé dès le 24 octobre à propos de son prochain départ de HP. Mais on ignorait ses nouveaux projets.

HP s’est contenté d’indiquer que “Richard Kerris a décidé de quitter HP pour saisir une opportunité en dehors de la compagnie (…)”.

Nokia et HP/Palm ont une longue histoire de transfert réciproque de collaborateurs-clés.

Ainsi, Richard Kerris a rejoint Peter Skillman chez Nokia. Ce dernier, perçu comme un “gourou du design”, avait jadis occupé des fonctions importantes dans l’ex-division HP/Palm (il est l’un des principaux concepteurs du Nokia N9).

L’année dernière, c’est Ari Jaaksi, un ancien responsable en charge de l’engeenering pour la plate-forme MeeGo de Nokia, qui avait décidé de rejoindre HP pour approfondir les jonctions Palm/webOS.

Des observateurs du marché se demandent toutefois quelles jonctions Nokia compte effectuer entre les environnements webOS et Windows Phone.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur