Nom de domaine avec accent : l’AFNIC dresse un premier bilan

Régulations

Depuis l’inauguration grand public de la procédure IDN, l’organisation française dédiée au nommage sur Internet recense plus de 6000 dépôts de noms de domaine avec accents.

L’AFNIC dresse un premier bilan de l’ouverture des noms de domaine avec des caractères diacritiques (IDN ou Internationalized domain name en anglais, c’est-à-dire la possibilité de réserver un nom de domaine avec une trentaine d’accents) depuis l’ouverture officielle de ce nouveau le 3 juillet.

L’organisation française spécialisée dans le nommage Internet recense 6033 noms de domaine déposés avec des caractères.

Les 5 nouveaux caractères les plus populaires se répartissent comme suit : “é”, “è”, “ô”, “ê” et “à”.

Dans le top cinq des bureaux d’enregistrement sollicités pour effectuer ce type de dépôt, on trouve OVH, Indom, Renater, Gandi et Pixel.

Lors de la période dite de “sunrise” (qui s’est écoulée du 3 mai au 3 juillet 2012), les marques, les entreprises ou les détenteurs de propriété intellectuelle ont pu exercer leur droit de préemption pour réserver les noms de domaine qui les intéressaient en mode IDN.

Au cours de cette session de pré-ouverture au grand public, 11 541 noms de domaine avec des caractères diacritiques ont été enregistrés.

Ce qui permet d’éviter d’éventuels cas de cybersquattage avant que la règle du “premier arrivé, premier servi” soit appliquée.

Rappelons que, récemment, la mission de l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération a été renouvelée : elle a remporté un appel d’offres émis par les pouvoirs publics lui permettant de poursuivre la gestion du domaine .fr et d’autres extensions nationales.

Crédit photo : © Scanrail – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur