Noms de domaine : la mésentente continue

Régulations

Les organismes en charge des noms de domaine ne parviennent toujours pas à s’entendre sur la mise en place d’une instance mondiale unique.

L’Internet Assigned Names and Numbers (IANA), l’organisme qui administre les adresses Internet et les noms de domaine ne parvient pas à faire accepter l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers). Cette organisation à but non lucratif composée de 19 membres est censée remplacer l’IANA et la société Network Solutions qui géraient jusqu’ici les noms de domaine mais sa mise en place est vivement contestée. La principale critique est que le comité proposé est jugé trop pro-américain et donc non représentatif de l’ensemble de la communauté Internet. L’association des fournisseurs d’accès européens (EISPA) veut absolument éviter une trop forte influence américaine et souhaite une représentation la plus mondiale possible. De nombreuses associations suggèrent la mise en place d’un comité plus large avec des représentants de l’industrie et des utilisateurs. Elles réclament également des garde-fous qui garantiraient la liberté commerciale de la société. Après un premier report d’une semaine, le nouvel organisme doit prendre ses fonctions lundi prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur