Noms de domaine : Ofindo veut aider les professionnels à protéger leur nom

Mobilité

Le site se présente comme le premier comparateur de prix pour sélectionner un bureau d’enregistrement de nom de domaine.

S’il y a un marché sur Internet qui ne connait pas la crise, c’est celui des bureaux d’enregistrement de nom de domaines (registrars). Ils sont une quinzaine accrédités par l’ICANN en France, et plusieurs milliers à l’échelle mondiale. Pour tenter d’y voir plus clair dans ce que certains professionnels du secteur aiment appeler le far-west, une équipe de Luxembourgeois a lancé un moteur de comparaison baptisé “Ofindo.com” en Novembre 2007.

“Le projet OFINDO est né du constat que d’une part le marché de noms de domaine est un marché en pleine croissance depuis plus de 8 ans (20% par an) et que d’autre part l’enregistrement d’un nom de domaine peut être réalisé via n’importe quel prestataire dans le monde”, confie Manuel Marasi, PDG d’Ofindo.

En pratique, le site propose une liste de 200 prestataires pour 250 extensions (.com, .fr, .eu, .cn, etc.) et plus de 800 sous-extensions (.co.uk, .com.br, .co.za, etc.). Une gamme d’offres que l’internaute pourra comparer en fonction de son budget ainsi que les services annexes liés au dépôt d’un nom.

Assistance avant-vente

A noter que depuis sa mise en ligne, Ofindo annonce avoir été consulté par près de 60 000 visiteurs sur les 5 langues dans lesquelles le site est disponible (anglais, français, allemand, espagnol et italien).

Pour faire face aux questions des clients parfois novices en la matière, les concepteurs réfléchissent à l’ouverture d’un forum indépendant. “Les développements futurs permettront de proposer plus de services aux internautes. Nous souhaitons offrir le maximum de critères d’aide à la décision en amont de l’enregistrement de noms de domaine : disponibilité du nom de domaine, information sur l’industrie des noms de domaine, sélection des prestataires, prix les plus compétitifs” précise Manuel Marasi.

200 prestataires référencés

Après six mois d’existence à peine, plus de 200 bureaux d’enregistrement Européens, américains ou asiatiques sont déjà disponibles sur le moteur.

“L’enregistrement sur Ofindo est entièrement gratuit et très simple pour les fournisseurs de services. Ceux-ci nous verse une commission dès qu’ils recoivent un client qui souhaite enregistrer un ou plusieurs noms de domaine”, affirme Manuel Marasi. Toutefois certains acteurs connus ne sont pas présent dans le comparateur. C’est le cas du premier registrar Français, Gandi.

Contacté par Vnunet, Stephan Ramoin, PDG de Gandi déclare que “de notre point de vue, la comparaison de prix relève de l’achat d’espace et donc de publicité”. Avant d’ajouter, “ce que nous recherchons avant tout, c’est un système de comparaison réellement basé sur la qualité de service. Notre clientèle ne recherche pas forcément des prix agressifs mais un support client réactif qui saura répondre à toutes les problématiques de façon claire et transparente”.

Si l’on s’attarde quelques instants sur les commentaires liés aux bureaux d’enregistrement trouvés sur quelques forums, on remarque que le prix d’un nom de domaine n’est en effet pas toujours le critère décisif pour les clients. La qualité des services annexes tout comme la réactivité du support technique sont aussi un facteur de choix. Des services supplémentaires que certains registrars n’hésitent plus à inclure par défaut dans leurs packages au risque de voir s’envoler les tarifs. Situé en moyenne entre 10 et 15 euros hors taxes pour une extension”.com” avec gestion des serveurs DNS intégrée, le coût annuel d’un .com dépasse parfois plus de 60 euros hors taxes par an…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur