Nortel abandonne Avici, spécialiste du térabit

Régulations

Le fournisseur canadien met fin à son partenariat avec Avici, qui maîtrise la technologie clé des routeurs térabit. Misant sur des développements internes à travers sa récente acquisition Bay Networks, Nortel prend le risque de se retrouver dénudé sur le terrain de l’Internet à très haut débit.

Nortel vient de mettre tranquillement un terme à son accord technologique et de distribution avec Avici ce qui le prive provisoirement de routeurs térabit. Un accord OEM avait été signé en avril 1998. Nortel avait même racheté à l’époque 22,6% du capital de son fournisseur spécialiste des hauts débits. Le partenariat s’est finalement achevé le mois dernier, permettant à Nortel de se concentrer sur le passage au térabit de ses commutateurs gigabit, acquis avec la firme Bay Networks. Un porte-parole a indiqué que Nortel conserverait sa place dans le capital d’Avici. “Bay Networks possède une technologie conséquente en matière de routage et nous comptons sur elle. Nous avons sorti le routeur/commutateur Versalar 25000 en juin, et il sera amélioré pour passer au térabit”, a-t-il indiqué. Selon lui, plusieurs nouveaux produits développés en interne devraient être annoncés dans les prochains mois à l’intention du marché térabit. Ce secteur est devenu le nouveau champ de bataille des équipementiers pour répondre aux besoins croissants de communications Internet à très haut débit. La semaine dernière, Lucent a pris une longueur d’avance en s’offrant pour 900 million de dollars la société Nexabit (voir édition du 29 juin 1999), un concurrent direct d’Avici. Or, pour plusieurs analystes, la fin du partenariat de Nortel et Avici pourrait donner un certain handicap à l’équipementier. “Presqu’aucun des grands fournisseurs d’équipements n’a de solution térabits, pas même Cisco. Mais passer d’un produit térabit disponible à aucun produit disponible est embarrassant”, souligne Paul Strauss, analyste senior pour le cabinet IDC. Selon lui, le contrat OEM n’a pas été renouvelé car Nortel a lancé une offre d’achat d’Avici, que ce dernier a considéré comme trop faible, à la lumière de 900 millions de dollars de Nexabit. Pour Paul Strauss, Nortel cherche toujours à acquérir un spécialiste du térabit, et des rumeurs circulent autour d’une autre compagnie : Pluris.Pour en savoir plus : * http://www.cisco.com (US)* http://www.avici.com (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur