Nortel fait ses courses dans les réseaux optiques

Mobilité

L’équipementier annonce le rachat d’un troisième spécialiste des réseaux optiques à haut débit depuis le début de l’année, lequel a mis au point une technologie à laser originale.

Nortel a démarré le rachat pour 1,4 milliard de dollars par échange d’actions de la société Coretek. Déjà, la semaine dernière, l’équipementier annonçait l’acquisition de Xros pour 3,25 milliards de dollars, sans oublier la clôture en janvier du rachat de Qtera (voir édition du 16 décembre 1999) pour le même montant. Tandis que Xros s’est spécialisée dans les micro-miroirs des routeurs 100 % optiques, Qtera développe une technologie qui autoriserait des transmissions sur plusieurs milliers de kilomètres en limitant le recours à des amplificateurs.

Coretek, qui n’a encore lancé aucun produit, construit des composants laser réglables qui permettront de modifier en temps réel les longueurs d’ondes d’un signal lumineux lors de son transport sur le réseau. L’intérêt est de pouvoir contrôler et “re-router” le trafic de façon dynamique. On imagine également que la technologie DWDM (Dense Wavelength Division Multiplexing), qui permet de faire passer plusieurs longueurs d’onde dans un même brin de fibre optique, pourrait en tirer partie.

Selon Nortel, les composants de Coretek opèrent à des débits de 10 Gbits/s mais pourraient atteindre 80 Gbits/s à l’avenir. Ils apparaîtront sur le marché à la fin de l’année. Cela dit, les dirigeants de Nortel ne prévoient pas d’intégration dans leurs équipements avant 2001.

Pour en savoir plus : Nortel


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur