Nortel innove dans le térabit sur fibre optique

Régulations
Information - news

Nortel Networks présente une nouvelle gamme d’équipements à très haut débit pour fibre optique. Au sein de la gamme OPTera Packet, ses commutateurs délivreront à partir de l’année 2000 une capacité maximale de 19 térabits/s. Problème, leur arrivée tardive offre une marge de manoeuvre non négligeable au principal concurrent visé, à savoir Cisco.

Nortel Networks vient d’annoncer le lancement progressif d’une nouvelle gamme d’équipements de forte capacité à l’intention des réseaux optiques. Durant les douze prochains mois, il commercialisera plusieurs produits réunis au sein de la gamme OPTera Packet, à l’intention des opérateurs qui exigent de très hauts débits. Plusieurs d’entre eux sont déjà en cours de test, notamment auprès de l’opérateur MCI-Worldcom (voir édition du 7 mai 1999). Ce lancement marquera l’arrivée de son premier commutateur térabits Optera Packet Core, qui permettra de relier des réseaux à commutation de circuits ou par paquets aux réseaux optiques modernes en respectant les protocoles IP, ATM et Sonet/SDH. L’appareil devrait être commercialisé au troisième trimestre 2000. Avançant une disponibilité de 99,999%, Nortel assure que ses équipements (Versalar Switch Router 25000, Optera Connect DX) pourront supporter des débits maximum de 19 Tbps et pourront être échelonnés pour supporter à l’avenir plusieurs centaines de Tbps.

Les réseaux optiques ont gagné en bande passante et atteint le térabit par seconde grâce à l’avènement de technologies telles que le multiplexage DWDM. La convergence IP, ATM et Sonet des équipements Nortel marque une nouvelle étape pour Jim Slaby, consultant pour le Giga Information Group. “C’est très significatif, parce que cela représente une nouvelle génération d’équipements pour réseaux optiques. Aujourd’hui, si vous voulez faire fonctionner des services multi-plateformes, vous devez avoir plusieurs commutateurs dans vos locaux, autrement dit vous n’avez guère de flexibilité sur le plan des mises à jour”, explique Jim Slaby. Selon lui, le lancement des produits Nortel les plus performants étant prévu dans un an, le délai risque de représenter un handicap : “Ma seule inquiétude est que (Nortel) semble avoir un désavantage significatif par rapport à Cisco concernant le temps de commercialisation”, relève l’analyste.

Pour en savoir plus : http://www.nortel.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur