Nortel porte plainte contre Optical Networks

Cloud

L’équipementier accuse son concurrent spécialisé dans les réseaux optiques de mettre la main sur ses brevets et sa propriété intellectuelle, grâce à l’embauche d’une trentaine d’anciens employés.

Nortel Networks a entamé une action en justice aux Etats-Unis contre Optical Networks pour protester contre le détournement de ses secrets industriels. Le géant des réseaux accuse ONI de récupérer son savoir-faire dans le domaine des réseaux optiques à haut débit, grâce à l’intégration de 30 anciens employés.

Selon l’équipementier, la technologie Dynamic Transport Systems d’ONI ressemble fort à celle de la gamme optique OPTera dédiée aux réseaux métropolitains (MAN pour Metropolitan Area Network). Nortel assure que depuis 1998, son concurrent tente d’attirer ses anciens employés et de leur donner des responsabilités proches de leur ancien poste. La plainte stipule que ce comportement “encourage à dévoiler consciemment ou inconsciemment la technologie, les secrets et autres informations confidentielles de Nortel”.

Un porte-parole d’ONI a rétorqué que la politique de recrutement de sa compagnie exigeait que les nouvelles recrues signent un document précisant la nature de la propriété intellectuelle, pour s’engager à respecter celle de leur ancien employeur.

Nortel accuse en outre Optical Networks de pratiques déloyales et dresse une liste de cinq brevets qui auraient été détournés. Il demande enfin le blocage des ventes d’ONI.

Ces querelles interviennent dans le cadre d’une course technologique prenant le chemin du tout-optique. Agilent et Lucent développent chacun leurs routeurs 100 % optiques (voir édition du 10 mars 2000). Nortel vient pour sa part d’entamer le rachat pour 3,2 milliards de dollars de Xros, spécialisé dans les miroirs microscopiques permettant de diriger un faisceau lumineux sans passer par une phase de conversion électrique.

Pour en savoir plus :

* Nortel

* Optical Networks


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur