Norton 360 : Symantec met le cloud au service du nomadisme

Cloud
Norton 360 Multi-Device antivirus

Symantec harmonise sa solution de protection Norton 360 autour du cloud et lui confère davantage de flexibilité sous l’égide du “Multi-Devices” (PC, tablettes, smartphones).

Symantec poursuit l’harmonisation de ses services autour du cloud, mis à contribution pour instaurer une dimension de flexibilité dans la solution de protection Norton 360.

Engagé dans une révision stratégique de ses activités, l’éditeur se concentre sur la problématique du nomadisme des collaborateurs en entreprise, sous l’égide du “Multi-Device“.

Face aux enjeux sécuritaires que revêt ce morcellement des parcs informatiques, l’offre se dématérialise pour devenir plus modulaire.

Symantec la livre en effet “clés en main”, avec une seule licence d’activation, pour 3 ou 5 postes, PC, tablettes et smartphones confondus.

La stratégie de protection se règle à distance, via une console d’administration Web. Il est possible d’ajouter des appareils au vol, d’en supprimer, transférer des paramètres de sécurisation…

Cette gestion de type cloud facilite également la mise à jour des descriptions de virus et l’installation de modules complémentaires.

Il en résulte une solution hybride qui combine les bénéfices de plusieurs produits Norton : 360 Premier (Windows), Internet Security (Mac) et Mobility Security (Android, iOS).

Si la protection antivirus et le pare-feu s’appliquent à tous les terminaux, l’anti-phishing n’est opérationnel qu’avec un nombre limité de navigateurs Web, en l’occurrence Internet Explorer, Google Chrome et Mozilla Firefox.

Même constat pour l’antispam, qui protège le seul Outlook, ainsi que les outils d’optimisation de la performance, utilisables uniquement sur PC.

Symantec mise davantage sur la sauvegarde automatique des données, en local ou en ligne, avec 25 Go d’espace de stockage, contre 2 Go jusqu’alors.

Les nouveautés introduites avec la cuvée 2013 de Norton 360 restent d’actualité.

En tête de liste, Identity Safe (protection des mots de passe), Early Launch on Anti-Malware (détection des rootkits) et la technologie AutoFix, par laquelle le logiciel résorbe lui-même ses maux en cas de corruption.

L’offre est moins conséquente sur Android (version 2.2 “Froyo” et ultérieures), comme sur iOS (à partir de la mouture 4.3).

Elle se concentre sur la localisation des terminaux à distance, avec des options d’effacement et de verrouillage, par le Web ou par SMS.

Norton360 “Multi-Device” est affiché pour un temps à 59,99 euros TTC par an pour 3 postes protégés. Hors promotion, il en coûtera 79,99 euros (89,99 euros pour 5 machines).

A noter une compatibilité moins souple avec Mac OS X (à partir de la déclinaison 10.7 “Lion”) qu’avec Windows (rétroactif jusqu’à XP SP2).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la sécurité sur Internet n’a plus de secret pour vous ?

Crédit photo : Fenton one – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur