Norton Core : un routeur Symantec pour sécuriser les objets connectés à domicile

Gestion réseauxRéseauxRisquesSécurité
routeur-norton-core

CES 2017: Symantec lève le voile sur Norton Core, un routeur au design atypique destiné à protéger les appareils de la vague Internet des objets déployés chez soi.

Après les logiciels Norton AntiVirus destiné à la protection des ordinateurs, Symantec passe le cap du hardware mis à disposition des particuliers : le Norton Core. Le CES de Las Vegas a servi de rampe de lancement pour ce routeur spécial Internet des objets (IoT en anglais).

Les traditionnels logiciels antivirus ont pour vocation de protéger les PC mais ils ne sont pas en mesure de protéger les autres objets connectés des logiciels malveillants et autres attaques. Avec l’essor de l’IoT, les appareils connectés constituent autant de cibles potentielles généralement moins protégées. Les pirates en ont bien conscience et n’hésitent pas à s’en prendre à des caméras IP ou autres thermostats connectés.

Avec un look design qui fait penser à celui du répéteur Wi-Fi Plume, le Norton Core est un routeur pilotable par une application mobile. Il intègre un niveau de sécurité afin de protéger tous les appareils du domicile et peut gérer jusqu’à 20 simultanément, des ordres de priorité pouvant être affectés pour l’accès à la bande passante. Un contrôle parental est aussi de mise.

Grâce à l’application mobile, il est possible de surveiller le réseau et d’afficher une liste de menaces en ligne que le routeur a bloquées. Il spécifie le niveau de sécurité actuel de votre réseau domestique avec un « score de sécurité », allant de zéro (complètement vulnérable) à 500 (complètement sûr).

L’application peut aussi être utilisée pour mettre en pause l’Internet pour n’importe quel périphérique connecté et définir une heure de coucher, pendant laquelle la connexion haut débit est désactivée.

Une équipe d’experts en sécurité de Symantec analyse en permanence les attaques de cybersécurité dans le monde. Le routeur reçoit ainsi régulièrement des mises à jour. Dès lors qu’un périphérique infecté est connecté au réseau, il est de surcroît capable de l’isoler du reste des appareils afin d’éviter la propagation du malware.

Très compact (15 x 15 x 13 cm), l’appareil embarque un processeur à deux coeurs cadencés jusqu’à 1,7 GHz épaulé par 1 Go de mémoire vive interne. Le stockage est assuré par 4 Go de mémoire flash.

Côté connectivité, il supporte le Bluetooth Low Energy (BLE) et le Wi-Fi 802.11ac 4×4 MU-MIMO (Multiple User – Multiple Input Multiple Output), avec un débit pouvant atteindre 2,5 Gb/s.

Le Wi-Fi de dernière génération permet de couvrir de 280 à près de 500 mètres carrés. L’engin au design travaillé est également pourvu de quatre ports Gigabit Ethernet et de 2 ports USB 3.0.

Le Norton Core sera disponible cet été aux Etats-Unis. Il est possible de le pré-commander au prix de 199 dollars, le tarif final prévu étant de 280 dollars hors taxes.

L’approche visant à garantir la protection au niveau routeur n’est pas nouvelle. Asus s’est ainsi associé à Trend Micro pour offrir cela sur ses routeurs haut de gamme, tels que le RT-AC5300 ou RT-AC88U. Avec le Norton Core, Symantec tente de démocratiser une telle approche.

De son côté, l’éditeur de solutions antivirus Bitdefender a suivi une approche différente avec son propre boîtier ( le Box disponible au tarif de 130 dollars aux Etats-Unis) qui se connecte derrière le routeur.

Vidéo promotionnelle signée Symantec :

(Crédit photo : @Symantec)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur